Accueil / Education / Les parents d’élève dans l’impasse à Louga Ils ne savent plus à quel saint se fier face à la crise scolaire qui perdure

Les parents d’élève dans l’impasse à Louga Ils ne savent plus à quel saint se fier face à la crise scolaire qui perdure

La conférence régionale de partage des principaux résultats du rapport alternatif de suivi citoyen initiée par l’antenne régionale de la Cosydep de Louga a été l’occasion pour l’union départementale des associations de parents d‘élèves d’exprimer ses inquiétudes par rapport à la crise qui secoue l’école sénégalaise. Toutefois, l’espoir est permis avec les efforts entrepris par des organisations de la société civile, l’Etat et les acteurs de l’école pour sauver les enseignements-apprentissages, constate le président Mamadou Badji.

Le partenariat entre l’Etat du Sénégal et des organisations de la société et la participation inclusive des acteurs de l’école semblent être la solution à la crise que traverse l’école sénégalaise. Selon le président de l’union départementale des associations de parents d’élèves, des organisations de la société civile et plus particulièrement la Cosydep sont en train de mener des actions conséquentes pour l’intérêt de l’école sénégalaise.

« La Cosydep, à travers ses programmes dissèque les problèmes et propose des solutions alternatives pour la bonne marche de l’école sénégalaise. Nous saluons ces efforts et gardons espoir. A côté de ce  partenariat entre l’Etat du Sénégal et la Cosydep, la participation sincère et inclusive des partenaires de l’école est à souhaiter » a fait savoir Mamadou Badji.

L’antenne régionale de la Cosydep a organisé à Louga la conférence régionale de partage des principaux résultats du rapport alternatif de suivi citoyen.  La coordonnatrice régionale Madame Marthe Eugéne Diallo a, entre autres exigé le respect des 11 décisions prises lors des assisses nationales de l’éducation et de la formation. « Après avoir mené une enquête sur l’état d’exécution de ces décisions. Mais le constat est qu’il y’a des points où ça n’évolue pas. Il est plus que nécessaire de les booster pour le bien de l’école sénégalaise » estime Mme Diallo.

Dans le cadre de l’exécution de son programme Gouvernance et Monitoring des performances du système éducatif, cinq écoles de Louga (3 en zone urbaine et 2 en zone rurale) ont été choisies par la Cosydep.  » ce programme est mis  en place par la Coalition pour la synergie et la défense des intérêts de l’école publique, a déclaré la coordonnatrice régionale, Marthe Khady Diallo.

À voir aussi

Grève à l’UVS: L’Etat débloque 90 millions Fcfa

Les auditeurs de l’Université virtuelle du Sénégal, qui avaient entamé une grève pour réclamer leurs …

Enseignement supérieur: L’inauguration des Eno consacre le passage à l’échelle du virtuel

Le secteur de l’Enseignement supérieur est en train de connaître de grandes et profondes mutations. …