Accueil / ACTUALITES / Paris- Invité de l’OCDE, Mbagnick Diop diagnostique le développement durable post 2015
Mbagnick Diop président du MEDS, au Forum Mondial sur le développement organisé par l'OCDE

Paris- Invité de l’OCDE, Mbagnick Diop diagnostique le développement durable post 2015

Invité par l’OCDE au Forum Mondial sur le développement, qui s’est tenu ce mercredi 1 avril 2015, à Paris, le Président du Mouvement des Entreprises du Sénégal (MEDS), M Mbagnick DIOP  à bien voulu accorder une communication sur le sujet à la presse Economique Internationale en marge des travaux.

Très sollicité par la presse, la première intervention du Président Mbagnick DIOP a séduit l’auditoire.

En effet, la vision du développement du Président du Mouvement des Entreprises du Sénégal se décline sur 6 axes majeurs :

«  Le développement durable post 2015 présente une vision ambitieuse qui affecte tous les aspects des politiques publiques, allant bien au-delà des besoins de développement de base.

Etant donné que le financement public international disponible pour le développement et le climat est limité, il faudra répondre à la question suivante :

Comment ces ressources peuvent-elles être utilisées pour parvenir à un développement durable qui protège les plus vulnérables, mais qui sert aussi à catalyser une transition vers un objectif zéro carbone ?

Les questions qu’on doit se poser :

  • Comment peut-on utiliser le financement climatique et le financement du développement pour poursuivre des objectifs communs de développement durable déterminés par les pays en voie de développement et réalisés avec le soutien de la communauté  Internationale ?
  • Peut-on ou doit-on considérer le financement du développement et le financement climatique comme un financement ayant pour but le développement durable à partir de 2020 ? Quels sont les risques et les avantages d’adopter une telle approche ?
  • Quelles approches innovantes du financement du développement ont émergé ? Notamment en provenance des fondations et du secteur privé. Et comment ces approches peuvent-elles être développées pour mobiliser du financement et accélérer le progrès dans la mise en œuvre des ODD ?
  • Entre autres réflexions, la croissance portée par le secteur privé est la plus sûre, la plus efficace…

En conclusion sur ce chapitre, le secteur privé doit être soutenu et stimulé. Je parle du secteur privé universel.

Les objectifs de développement durable (ODD) impliqueront un programme bien  plus vaste et plus approfondi que les prédécesseurs, les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

En tant que tels, ils vont nécessiter un volume plus large de ressources financières et des partenaires plus inclusifs pour réaliser ces objectifs ambitieux, qui comprendront  une dimension sociale, économique et environnementale.

Le manque  d’infrastructures constitue un obstacle majeur au développement, en particulier an Afrique. La Banque Africaine  de Développement  estime que le continent souffre d’un déficit en matière d’investissement  dans les infrastructures, estimé à 50 milliards de dollars.

Des solutions de financement innovantes seront nécessaires pour combler cette lacune.

  • Comment le discours sur le financement de la lutte contre le changement climatique et celui sur le financement du développement, peuvent-ils s’accorder pour assurer une action sur le changement climatique ?
  • Comment l’APD peut-elle faire effet de levier pour réunir des ressources supplémentaires pour les ODD ?
  • Dans quelle mesure les envois de fonds des migrants peuvent-ils contribuer au financement du développement ?
  • Quel type d’initiatives ont été prises pour promouvoir les opportunités d’investissement
  • Les investissements à impact social ont aussi émergé du fait de l’usage par de nouveaux acteurs de méthodes innovatrices en réponse à des besoins sociaux avec l’attente explicite de retour social et financier tangible sur investissement »

Emmanuel GERALD Financial Times

photo 1 (1)
Forum mondial sur le Développement, organisé par l’OCDE à Paris
photo 2 (5)
Mbagnick Diop au Forum mondial de l’OCDE sur le Développement

photo 5 (1)

À voir aussi

Trezeguet arrêté à Turin (Italie)

Dans la nuit de mercredi à jeudi, l’ancien joueur de l’équipe de France et de …

Dette de 11 millions: Waly traîné en justice

Wally Seck est de nouveau dans la tourmente.  Après le scandale suscité par le port …