Accueil / ACTUALITES / Parrainage à mi parcours: Les recalés et les admis

Parrainage à mi parcours: Les recalés et les admis

Pape Diop, Boubacar Camara, Hadjibou Soumaré à la trappe

Le Conseil constitutionnel a débuté, depuis hier vendredi matin, le contrôle des parrainages, en perspective de la présidentielle du 24 février 2019.

Le dossier de parrainage de Hadjibou Soumaré a été purement et simplement rejeté par le Conseil constitutionnel. C’est le mandataire national de la coalition, Mapenda Diaw Mbaye, qui a fait la révélation, au cours d’une déclaration de presse, tard dans la soirée. Il  parle de pratiques nébuleuses dont les choses se sont passées au Conseil constitutionnel.

Boubacar Camara serait passé à la trappe du parrainage. Recalé, le leader de la coalition ’’Fippu Jengu’’ n’aurait validé que 23 mille 357 parrains sur les 59 mille 493 que son mandataire avait déposés. L’ancien Directeur général des Douanes qui a également réagi, récuse le rejet de ces 36 mille 136 parrains. « Parmi les parrainages rejetés, fulmine l’opposant, 10 mille 559 l’ont été pour cause de doublons avec d’autres listes. Doublons externes qui n’ont pas été indiqués. »

Ça ne passe pas également pour Pape Diop. En effet, le Conseil constitutionnel, qui a vérifié les parrainages du leader de Bok Gis Gis ce samedi, a invalidé 15 000 du stock de 66 800 parrainages collectés par Bok Gis Gis « pour autres motifs ». Résultat : Pape Diop est loin du minimum de parrainages requis.

Bougane, TAS, Atepa, Guirassy, tous recalés

Bougane Guèye Dani de Gueum Sa Bopp, Thierno Alassane Sall de République des Valeurs, Pierre Goudiaby Atepa et Moustapha Guirassy sont tous recalés. Les sages du Conseil constitutionnel ont rejeté leurs parrainages en attendant la délivrance des notifications par écrit, dans les prochaines heures. Ils dénoncent la manière dont les vérifications sont faites au niveau de la haute juridiction

Macky, Idy Sonko Karim, Madické, Issa Sall, Khalifa Sall passent

La coalition d’Idrissa Seck, après vérification du Conseil constitutionnel, a totalisé 58.000 parrains sur les 68.820 demandé avec un rejet de 10.000 cas non recevable.

Le candidat Ousmane Sonko a réussi son test. 61 791 parrainages ont été validés sur les 68 820 déposés au Conseil constitutionnel.

Le président sortant, Macky Sall, a, lui aussi, obtenu suffisamment de parrains.

Madické Niang indique que le Conseil constitutionnel a validé 65000 de ses parrainages et rejeté 5000 autres.

Khalifa Ababacar Sall a passé avec succès les opérations de dépouillement des parrainages. Le Conseil constitutionnel a validé le dossier de parrainages pour la coalition « Taxawu Senegaal » qui avait présenté plus de 66.000 signatures. Après vérification, c’est finalement 57.000 signatures qui ont été validées et 9.000 signatures rejetées.

Le candidat du Parti de l’Unité et du Rassemblement (PUR), Issa Sall, a validé son parrainage. Son mandataire a participé au comptage des parrainages déposés. Après décompte, 63 262 parrainages ont été validés Et 3 150 ont été rejetés.

Le Conseil constitutionnel a validé le dossier de parrainages de Karim Wade, exilé au Qatar depuis sa sortie de prison en juin 2016. Les 7 sages et les membres de la société civil ont validé ses 60 000 signatures et en a rejeté 6000.

Gakou passe mais suspendu aux doublons

Après vérification, la Grande Coalition de l’Espoir / Suxxali Senegaal dirigé par Malick Gakou passe le parrainage. Mais Gakou attend la notification du Conseil Constitutionnel sur d’éventuels doublons.

À voir aussi

Le responsable des étudiants khalifistes sous mandat de dépôt

Placé sous mandat de dépôt, hier, par le maître des poursuites, Al Ousseynou Sy, responsable …

Nouvel Opus: Laddy Nancy débarque avec «La voie est libre »

L’artiste Laddy Nancy s’est frayé un passage dans le monde musical avec son nouvel album «La …