Accueil / POLITIQUE / Parrainage: «Avenir Senegaal bi ñu bëgg » annonce d’autres désistements

Parrainage: «Avenir Senegaal bi ñu bëgg » annonce d’autres désistements

Quatre candidats se sont retirés de la course à la présidentielle de 2019. La Plateforme «Avenir Senegaal bi ñu bëgg» n’est pas surprise par cette cascade de retraits. Et annone d’autres désistements.

 Quatre candidats déclaré à la Présidentielle de 2019, à savoir Mamour Cissé, leader du Psd/Jant-bi, Me Mame Adama Guèye, Ndella Madior Diouf et Cheikh Tidiane Gadio, ne seront pas dans la course pour la prochaine élection présidentielle du 24 février 2019. La Plateforme Avenir Senegaal bi ñu bëgg qui n’est pas surprise par cette cascade de retraits, précise qu’elle s’est gardée de suivre la ruée vers le retrait des fiches de parrainages. Au motif que, dans le contexte politique actuel, des candidats n’auraient aucune chance d’obtenir le nombre requis de parrains et pourraient également saper les chances de l’opposition en fragmentant l’électorat susceptible de lui être favorable. Avenir Senegaal bi ñu bëgg révèle que la cascade de reculades et de retraits de candidatures annoncées ira sans doute crescendo.         Consciente de cet état de fait, la Plateforme dit refuser de « participer au tohu-bohu généralisé de candidatures sans épaisseur politique, qui n’a fait que brouiller davantage les repères et dévaluer la démocratie comme la fonction présidentielle. » En plus de la cacophonie générée par le parrainage, Cheikh Tidiane Dièye et Cie regrettent aussi « la pollution funeste qui affecte le débat politique actuel, marqué par des psychodrames cousus de fil blanc, des injures, calomnies et invectives dirigées contre d’anciennes et de nouvelles figures politiques dont le seul tort est de proposer des ruptures attendues et porteuses d’espoir. La Plateforme invite ainsi les acteurs politiques au respect de la maturité politique des Sénégalais et appelle toute la classe politique à prendre de la hauteur. Cheikh Tidiane Dièye et Cie invite l’opposition sénégalaise à identifier et à construire pour le premier tour un nombre limité de pôles de candidatures dirigés par des candidats prometteurs et pouvant fédérer autour d’eux le maximum de forces politiques et sociales  pour aller l’assaut de Macky Sall.

M. BA

 

À voir aussi

Audit du fichier :L’opposition maintient la pression

Le Front de résistance nationale ne lâche pas l’affaire. En conférence de presse, Decroix et …

Cena: La démission de Doudou Ndir réclamée

La Coalition Taxawu Sénégal hausse le ton pour exiger la démission du président de la …