Accueil / POLITIQUE / Parrainage La Cojer Kanel veut atteindre 75.000 signatures

Parrainage La Cojer Kanel veut atteindre 75.000 signatures

Responsable politique Apr dans le département de Kanel, Khoudou Boubou Dia, a salué la loi sur le parrainage.  Le Coordonnateur de la Cojer dans ladite localité se fixe ainsi un objectif de 75.000 signatures. Au minimum.

Après le vote de loi sur le parrainage, l’heure est à la collecte de ‘’parrains’’. En effet, la Cojer de Kanel est déjà à pied d’œuvre pour sensibiliser sur le parrainage. « Nous, jeunes du département de Kanel, nous allons accompagner le parrainage et nous allons tout faire pour atteindre au minimum 75000 signature », a promis le Coordonnateur de la Cojer de Kanel. Qui ajoute : « Nous avons la chance d’avoir Macky Sall qui a beaucoup fait pour ce pays. Nous, populations du Sénégal, nous devons l’aider à continuer sa réalisation et pour cela, on doit le réélire en 2019 ». Khoudou Boubou Dia, puisque c’est de lui qu’il s’agit,  a indiqué que la population de Kanel est prête à la remobilisation des troupes afin de réélire le chef de l’Etat Macky Sall en 2019. « La population de Kanel est à la remobilisation afin de soutenir le Président de la République pour qu’il puisse sortir au premier tour », a-t-il soutenu avant de lancer un message à la jeunesse républicaine de Kanel, pour ceux qui ne sont pas encore inscrits dans les fichiers de le faire avant le 30 avril prochain. Revenant sur le parrainage, M. Dia de saluer ledit projet avant de dénoncer le comportement de l’opposition.  « Nous encourageons aussi la pertinence du projet. L’État imprime par exemple 7 millions de bulletin pour un candidat incapable de réunir 65.000 signatures. Ça n’a pas d’importance. C’est pour cela que nous encourageons le parrainage et, encourager ce projet c’est instaurer les pratiques des démocraties modernes. Vous voyez même au Etats-Unies, en France, un peu partout dans le monde, ils pratiquent juste des méthodes comme le parrainage », a-t-martelé. Avant de continuer : « le parrainage permet aussi d’établir des conditions de promotion de futur exécutif. Cela veut dire que toutes les grandes formes sont utiles pour le Sénégal ». Pour le chargé de mission à la présidence, il y a un élément aussi beaucoup plus important, c’est l’égalité entre les candidats et l’élargissement de la souveraineté des citoyens. « Et là, c’est un citoyen qui va parrainer un candidat. Donc, c’est vraiment pertinent et aussi nous allons économiser en faisant moins de dépenses et rationaliser de manière symbolique. Il nous fallait au Sénégal une politique et cette politique est bel et bien le parrainage et ça a été voté à l’Assemblée nationale. Je salue ainsi le courage des députés et aussi la grandeur du peuple », a révélé M. Dia.

Khady Thiam Coly

À voir aussi

Wade perd un allié au profit de Madické

Serigne Souhaibou Mbacké, jusque-là chargé des élections au Pds à Touba, a quitté Me Wade …

Meeting de la CAM à Pikine: La démonstration de force de Moustapha Diop

Le Ministre de l’Industrie, de la Petite et moyenne Industrie, Moustapha Diop, a officiellement lancé, …