Accueil / POLITIQUE / Parrainage, grève des enseignants Le MPT appelle à l’apaisement et au dialogue

Parrainage, grève des enseignants Le MPT appelle à l’apaisement et au dialogue

Face à la tension sociale marquée par la crise éducative et le vote de la loi sur le parrainage, le président du Mouvement populaire Tawfeex (MPT) invite les autorités à privilégier le dialogue.

Le MPT ne reste pas indifférente à la situation socio-politique nationale caractérisée par la grève dans les secteurs de l’éducation et de la santé. Face à la situation, le leader du MPT, Omar Kamby, invite les acteurs à tous les niveaux à renouer avec un dialogue vrai et sincère, conformément à la parole donnée, pour la mise en œuvre concertée des réformes nécessaires au développement de notre commune patrie. Selon lui, «le droit de grève ne permet pas aux syndicats d’user de cet instrument pour paralyser le pays.» A l’en croire, « l’heure est à la solution de sortie de crise pour sauver l’année scolaire.» «Les grèves ont trop duré. L’éducation est un secteur très important. L‘objectif de tout un chacun doit être d’asseoir un dialogue serein et transparent pour résoudre les problèmes qui ont occasionné des blocages dans plusieurs établissements scolaires à Thiès, Ziguinchor, Guédiawaye, où les élèves qui ne savent plus à quel saint se vouer. Ils sont obligés d’organiser des marches pour exiger le retour des enseignants dans les classes», a-t-il assené. Par rapport à la loi sur le parrainage qui alimente les débats ces derniers temps au Sénégal, Omar Kamby souligne que la politique est généralement définie comme étant l’art de gouverner la cité. Le gouvernement sénégalais se doit donc de gérer, de sécuriser et de protéger les intérêts communs. «L’opposition doit accepter de dialoguer avec le Pouvoir», dit-il. Il est d’avis que Macky est sur la bonne voie. «Je lance un appel au dialogue, à la concertation et à l’apaisement pour préserver la stabilité du Sénégal», exhorte-t-il.

Sada Mbodj

À voir aussi

Le 27 juin 2011, le jour où Karim devait être tué

La charge est lourde et grave. Elle porte les empreintes de Samuel Sarr via son …

Affaires Karim, Khalifa et Imam Ndao: Amnesty International épingle le Sénégal

Dans son rapport sur l’examen périodique universel des Nations-unies, Amnesty international  met en doute l’indépendance …