Accueil / ECONOMIE / PARTENARIAT – Paiement des bourses : Ecobank se fait des clients étudiants

PARTENARIAT – Paiement des bourses : Ecobank se fait des clients étudiants

Les étudiants de l’Université de Dakar peuvent pousser un ouf de soulagement avec la signature d’un accord de partenariat entre le cyber campus Sinkou, Ecobank et Telepay pour l’installation de guichets automatiques de paiement des bourses.

Finies les longues veilles auxquelles s’astreignaient les boursiers de l’Université de Dakar avant de percevoir leur pécule. En collaboration avec Ecobank, le cyber campus Sinkou met dorénavant à la disposition des étudiants de Cheikh Anta Diop, un système de paiement des bourses par guichet automatique. Ce nouveau système qui en est, selon ses promoteurs, à ses premiers pas en Afrique, «permettra aux étudiants sénégalais d’avoir accès aux instruments de paiement de notre ère», dans la mesure où ils pourront, également, utiliser leurs cartes bancaires pour faire des achats en ligne, souligne Ehouman Kassi, le directeur de Ecobank Sénégal. Les services offerts par la banque ne s’arrêtent pas qu’aux étudiants, puisque toute la population universitaire est ciblée, notamment les professeurs et le personnel de l’université, à qui seront proposés des services adaptés. La carte électronique délivrée à l’étudiant boursier «sera l’équivalent d’un compte lui permettant de recevoir chaque mois de façon automatique le montant de sa bourse», explique Alain Ebongué, le représentant de Telepay au Sénégal.

Cette innovation est née d’un accord tripartite entre le promoteur du cyber campus, Oumar Sy Gaye, Ecobank et Telepay Solution qui est une société anglaise spécialisée dans la fourniture de solutions à valeur ajoutée pour les établissements financiers et les opérateurs Telecom. Grâce à ce système, le paiement des bourses à la carte se fera par l’installation d’une dizaine de guichets automatiques dont les promoteurs, sans vouloir s’avancer sur le coût, indiquent qu’ils ont nécessité de montants assez élevés.

De même ajoutent-ils, la contrepartie demandée aux étudiants sera minime et proportionnelle aux revenus des étudiants. Le directeur du campus avance pour sa part, qu’avec 300 francs par mois, l’étudiant pourra disposer d’une carte et accéder librement à son compte. L’université de Dakar est la première étape avant que le système ne soit généralisé dans les autres centres universitaires du pays et de la sous-région ouest africaine. L’installation des guichets automatiques sera, également, suivie de l’installation d’une agence Ecobank au sein du campus et constitue le premier maillon pour que les étudiants, qui sont, également, des acteurs du développement économique, puissent accéder au système bancaire.


À voir aussi

PME: 250 millions de FCFA du  PAD pour favoriser les exportations   

Le Port autonome de Dakar (PAD) mettra sur la table 250 millions de FCFA l’année prochaine pour …

Autosuffisance en riz: Les acteurs font le  point

« Des acteurs venus du Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural, des partenaires techniques et …