Accueil / POLITIQUE / Parti démocratique sénégalais: Wade déçu par la passivité de ses hommes

Parti démocratique sénégalais: Wade déçu par la passivité de ses hommes

En quittant le Sénégal, l’ancien Président Abdoulaye Wade pensait pouvoir compter sur ses héritiers pour faire face à Macky Sall. Mais, dans la réalité, il s’est rendu compte que ses hommes ne sont pas à la hauteur de ses attentes. Et cela lui fait mal, selon un de ses proches.

Cette source anonyme, qui s’est confié à Walfadjri, affirme: « Dire que Me Wade est déçu de ses hommes n’est pas un mot exagéré. Car, en quittant le Sénégal, il pensait que ses héritiers pourraient agir sans lui et mener le combat pour restaurer la démocratie. Abdoulaye Wade pensait pouvoir compter sur son parti pour faire face à l’autoritarisme de Macky Sall. Mais, dans la réalité, il s’est rendu compte que ses hommes ne sont pas à la hauteur de ses attentes. Et cela lui fait mal », affirme la source qui renseigne que l’ancien chef de l’Etat, qui a tenu tête durant des années « à l’appareil répressif » du Ps, n’est pas nostalgique du « glorieux passé » du Parti démocratique sénégalais (Pds).

Mais Abdoulaye Wade « constate » que ses héritiers ont perdu ce qui faisait leur force à l’époque où ils étaient dans l’opposition, c’est à dire le courage, la conviction et la détermination. « Me Wade ne retrouve plus chez les libéraux, notamment les plus jeunes, ces attributs qui faisaient naguère sa force et celle de son parti », poursuit l’interlocuteur qui fut un très proche collaborateur du secrétaire général du Pds avant et après la première alternance, renseigne le journal.

L’interlocuteur révèle aussi que Me Wade regrette l’incapacité des tenants du parti à mobiliser les foules. « Du temps de sa splendeur et même jusqu’à présent, Wade fut un harangueur de foules, un orateur hors pair. Actuellement, il sait que le parti ne peut pas mobiliser sans lui. ça aussi le dépite », conclut la source.

 

Share This:

À voir aussi

COMMUNE DE NGUIDILA Des conseillers accusent le maire de malversations

Rien ne va plus entre le maire de Nguidila (département de Louga), Idrissa Tall de …