Education

Pasec 2014 : Serigne Mbaye Thiam favorable à une évaluation comparative

  • Date: 8 décembre 2015

L’évaluation internationale initiée par le Programme d’analyse des systèmes éducatifs de la CONFEMEN (PASEC) pour dix pays africains francophones est un « éclairage important sur les compétences et sur les facteurs qui déterminent la réussite des élèves », a soutenu le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam.

Le PASEC a lancé lundi à Dakar son rapport qui a fait état de « résultats préoccupants, voire alarmants » avec 70% des élèves pour la langue d’enseignement et 50% pour les mathématiques qui n’atteignent pas les seuils de réussite dans leur scolarité.

Pour Serigne Mbaye Thiam, « il ne faut pas se voiler la face pour identifier les failles de nos systèmes éducatifs ». « Nos pays ont besoin de cet éclairage sur les compétences acquises et sur les facteurs de réussite », a-t-il souligné au nom de ses pairs.

Les ministres conscients de l’enjeu de l’évaluation pour la performance des systèmes éducatifs se sont engagés à accepter les résultats de l’enquête PASEC et à exploiter à bon escient le rapport qui porte sur : ‘’Performance des systèmes éducatifs en Afrique subsaharienne francophone : compétence et facteurs de réussite au primaire’’, a dit M. Thiam.

Il s’agit également d’accorder aux dispositifs nationaux d’évaluation la place qu’ils méritent au sein du système éducatif en vue d’un meilleur pilotage des politiques d’éducation et de formation, a retenu le ministre sénégalais de l’Education nationale.

Cette évaluation qui concerne le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Niger, le Sénégal, le Tchad et le Togo a été réalisée en 2014 avec un échantillon de 40000 élèves enquêtés dans 1800 écoles à travers ces pays.

Pour chaque pays, il est prévu au cours du premier trimestre 2016 de présenter un rapport pour faire ressortir les résultats spécifiques à chaque système éducatif.

Créé en 1991 par la CONFEMEN, le PASEC est un programme d’évaluation de la qualité des apprentissages et d’appui au pilotage des systèmes éducatifs. En deux décennies le PASEC a mené plus de 35 évaluations nationales dans une vingtaine de pays en Afrique, en Asie et au Moyen Orient.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15