24 juillet, 2014
Accueil » ECONOMIE » PASSEPORTS BIOMETRIQUES ET DE REDEVANCES DE SECURITE Le Restic veut une déclassification des contrats de « Securiport LLC » et de « Iris Corporation Berhad »
PASSEPORTS BIOMETRIQUES ET DE REDEVANCES DE SECURITE  Le Restic veut une déclassification des contrats de « Securiport LLC »  et de «  Iris Corporation Berhad »

PASSEPORTS BIOMETRIQUES ET DE REDEVANCES DE SECURITE Le Restic veut une déclassification des contrats de « Securiport LLC » et de « Iris Corporation Berhad »

Le Rassemblement des Entreprises du Secteur des Technologies de l’information et de la Communication souhaite que le contrat sur les redevances de sécurité dévolu à Securiport LLC et celui sur les passeports biométriques, à Iris Corporation Berhad de Malaisie, soient déclassifiés et portés devant le tribunal de l’opinion.

Selon le bureau exécutif du Restic, ces deux contrats ont battu tous les records de surfacturation au Sénégal. En outre, dénonce-t-il, le secteur privé national, les entreprises du secteur des Tic n’ont même pas été consultés ou associés sur ces chantiers structurants qui pourtant doivent prévoir, obligatoirement, une clause de transfert de technologie pour les prestataires locaux.

Ainsi, le Restic voudrait un remaniement du conseil de régulation, avec la nomination et la cooptation des spécialistes du secteur des Télécommunications. « Le conseil de régulation ne doit pas être une parachute dorée pour d’anciens politiciens et fonctionnaires », ont dit ses membres.

Le Restic a, par ailleurs, appelé les autorités à donner au Fonds de Développement de Service Universel des Télécommunications les moyens institutionnels de son utilité socio-économique, en le transformant en une Agence d’ Exécution du Services Universel des Télécommunications, pour qu’ à l’image de l’Aser, (Agence Sénégalaise d’Electrification Rurale ), les chantiers de la téléphonie et de la connectivité rurales puissent connaître un début d’exécution, dix ans après l’attribution de le première licence de service universel à la région de Matam.

Mamadou DIOUF

REWM