Accueil / ACTUALITES / Paternité de l’Aibd Maïmouna Ndoye Seck fait du ‘’Wax Waxeet’’

Paternité de l’Aibd Maïmouna Ndoye Seck fait du ‘’Wax Waxeet’’

LE Ministre des Transports aériens a affirmé hier que ses propos, rapportés par L’Observateur au sujet de la paternité de l’AIBD, « ont été déformés » ou ‘’sortis’’ de leur contexte. ‘’On m’a attribué des propos que je n’ai pas dit’’, rétropédale-t-elle.

Un «tournant» à 180 ou 360 degrés ? Le Ministre  des Transports aériens, Maïmouna Ndoye Seck, a tenté de dissiper le trouble provoqué par ses révélations sur la paternité de l’aéroport international de Diass. Lors d’un déjeuner de presse, le Ministre a fait machine arrière, affirmant que ses propos ont été ‘’déformés’’ et ‘’sortis’’ de leur contexte. Elle indique n’avoir jamais dit que  l’Aibd a été un projet du Président Abdou Diouf. ‘’Jamais’’, jure-t-elle. Elle a juste souligné, pour reprendre ses propos, que bien avant l’année 2000, l’idée d’un nouvel aéroport a germé dans les projets et programmes du Sénégal. ‘’Le président Wade a eu à poser la première pierre de ce qui deviendra l’aéroport international Blaise Diagne, mais c’est le Président Macky Sall qui l’a matérialisé’’, dira-t-elle, pour repréciser sa pensée. Aussi clarifie-t-elle : ‘’on retrouve des hommes et femmes dévoués qui sont dans le projet depuis sa conception et qui œuvrent encore pour sa mise en service dans les meilleures conditions’’. ‘’La conclusion que je tire naturellement de ces constats, c’est que la paternité de cette infrastructure, notre aéroport, revient au Sénégal et aux Sénégalais », reprécise-t-elle.

De plain-pied dans les préparatifs de l’ouverture de l’Aéroport International Blaise Diagne (Aibd) prévue le 07 décembre, le Ministre des Transports aériens indique que tout est fin prêt. ‘’Les opérations de calibration des équipements conduits de la piste par des experts de l’ASECNA, se sont déroulées avec succès. Les soutes à kérosène, construites par SMCADY aux normes internationales, ont une capacité́ de 7500 m3. Elles sont trois fois plus grandes que celles qui se trouvent à LSS et sont prêtes à avitailler les appareils dès le 7 décembre. Les opérations de dépotage ont débuté́ depuis le 20 novembre. AIBD Aviation Services (2AS) démarrera ses activités dans les délais, grâce aux dispositions qui ont été́ prises. Concernant le domaine du catering, le dispositif de SERVAIR est également prêt  pour débuter ses activités. La majeure partie des prestataires de service dédiés au domaine de l’aéroportuaire et des passagers, sont actuellement en cours d’installation sur la plateforme de Diass. A ce jour, toutes les conditions sont réunies pour le démarrage effectif des activités de l’Aéroport International Blaise Diagne, le jeudi 7 décembre 2017 à midi (12H00) tel que prévue par l’Etat du Sénégal’’, détaille-t-elle à souhait.

Mouhamadou BA

À voir aussi

Enseignement supérieur: L’inauguration des Eno consacre le passage à l’échelle du virtuel

Le secteur de l’Enseignement supérieur est en train de connaître de grandes et profondes mutations. …

Palestine: Un terrain offert à Serigne Touba

L’ambassadeur de la Palestine au Sénégal a révélé, samedi à Dakar, lors d’une rencontre à …