People

Patrick Hernandez a-t-il eu une aventure avec Madonna ? Le chanteur répond !

  • Date: 5 juillet 2016

Tous les jours Born to be alive rapporte à son auteur-interprète Patrick Hernandez entre 1000 et 1500 euros . Une jolie somme et un tube devenu planétaire à la fin des années 70. D’abord sortie en Italie, la chanson a ensuite voyagé dans le monde entier, propulsant l’artiste au rang de star mondiale. Dès lors, les producteurs de Patrick Hernandez décident de recruter des danseuses pour ses shows télé. Parmi les danseuses qui tapent dans l’œil du chanteur, l’une d’elle est américaine et vient de New-York. Un souvenir évoqué dans les colonnes du magazine Schnock : «  Louise Madonna Ciccone, elle se faisait appeler comme ça à l’époque . En fait on engage une trentaine de danseuses pour bosser avec moi et c’est elle qui sort du lot. Elle venait de passer des castings pour Fame et Footloose, mais ça n’avait pas marché » se souvient-il avant de poursuivre : «  On l’invite  le soir même à dîner à l’hôtel Pierre à New York et elle intègre tout de suite la bande ».

Le chanteur âgé aujourd’hui de 67 ans explique ensuite avoir passé beaucoup de temps à ses côtés : «  On la ramène avec nous en Europe où elle passe un an dans l’appartement de Pellerin où j’habite également car je n’ai pas de pied-à-terre. Elle fait très peu de télés avec moi comme danseuse. La plupart du temps elle reste à Paris ».

Pour autant la jeune femme aujourd’hui artiste mondialement connue séduit les producteurs du chanteur qui souhaitent s’occuper d’elle, ce qui donne lieu à des séances photos où les deux artistes apparaissent complices : «  Les producteurs ont l’idée de lui produire un disque  pop danse. On est en 1980, vu que je suis numéro 1 dans le monde entier c’est pour lui mettre le pied à l’étrier, manière d’annoncer une nouvelle artiste maison. On fait semblant d’être très proche, tu vois ».

Et lorsque le journaliste lui demande si vraiment il n’a fait que semblant Patrick Hernandez lui rétorque :  » Je ne répondrai pas à cette question  cher ami ».

Retrouvez cet article sur telestar.fr

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15