POLITIQUE

Pds dans les eaux troubles à Bignona- Des échauffourées dans une Assemblée générale

  • Date: 20 novembre 2015

Réunis pour statuer sur le cas Modou Diagne Fada et  l’emprisonnement de Toussaint Manga, les libéraux dirigés par le Dr Ibrahima Tito Tamba ont fait face à un groupe de perturbateurs qui se réclament aussi du Pds.

C’est une vive tension qui a émaillé la rencontre des libéraux du département de Bignona. Les partisans du maire de Bignona s’en sont pris ouvertement aux jeunes qui soutiennent le Dr Ibrahima Tito Tamba. Une vive altercation a opposé les deux camps qui se sont livrés à une bataille rangée. Heureusement, aucun blessé n’a été noté au cours de cette bagarre. Venus prendre part à cette rencontre, certains sages du parti ont réussi à calmer les esprits permettant ainsi à la rencontre de se poursuivre dans le calme et la sérénité.

L’exclusion définitive de Fada et Cie

Dans les propos des libéraux qui ont pris la parole, le seul maître mot, c’est l’expulsion de Fada et Cie du parti pour plusieurs raisons. Selon le Dr Ibrahima Tito Tamba, organisateur de cette rencontre, Fada et sa bande n’ont plus leur place au sein du Parti démocratique sénégalais (Pds). « Comment voulez-vous que ce Monsieur fabriqué par Me Wade retourne sa veste contre ce dernier et qu’on se laisse faire », s’interroge-t-il ? Dr Tamba est formel, Fada et ses complices doivent être exclus de manière définitive du Pds. Il invite le comité directeur du parti à poursuivre la démarche. Les libéraux de Bignona renouvellent leur engagement au Secrétaire général national du parti, Me Abdoulaye Wade. Ils reconnaissent Aida Mbodji comme présidente du groupe parlementaire libéral, comme le souhaite le « Pape du Sopi ». Les libéraux de Bignona n’ont pas manqué de pointer un doit accusateur sur le président de la République qu’ils accusent de soutenir Modou Diagne Fada. Selon le Dr Ibrahima Tito Tamba, Macky Sall est le principal instigateur de cette situation. « Macky Sall veut diviser le Pds, mais il ne pourra pas », martèle M. Tamba.

Libération de Toussaint Manga

Autre question débattue par les libéraux de Bignona lors de cette Assemblée générale, c’est l’affaire concernant le Secrétaire général national de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (Ujtl). L’incarcération de Toussaint Manga depuis 8 mois est qualifiée par les libéraux de Bignona comme un acharnement. Pour le Dr Tamba, le Sg national de l’Ujtl est un prisonnier politique de Macky Sall d’où leurs engagements de le faire libérer. « Nous demandons à Macky Sall de libérer immédiatement et sans condition notre frère Secrétaire général national », clame-t-il devant un nombreux public. Le Dr Tamba est formel, Toussaint Manga n’a rien fait de mal pour qu’on puisse le détenir pendant tout ce temps. Selon lui, « beaucoup de gens qui devraient être à la place de Toussaint Manga en prison vaquent tranquillement à leurs occupations à l’image du maire Barthélémy Diaz. Tout le monde est convaincu que Barthélémy a tué une personne devant tout le monde, mais où est-il ? », s’interroge Dr Tamba.

Abdourahmane Diallo

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15