Accueil / ACTUALITES / Pèlerinage 2018 Les voyagistes privés dézinguent Abdoul Aziz Kébé

Pèlerinage 2018 Les voyagistes privés dézinguent Abdoul Aziz Kébé

L’édition 2O18 de l’organisation du Pèlerinage au Lieux Saints de l’Islam risque de connaître encore des perturbations, si l’on n’y prend pas garde.

Des voyagistes privés sont montés au créneau pour dénoncer le comportement népotiste  du Délégué Général au Pèlerinage, le Professeur Abdoul Aziz Kébé. «Depuis l’arrivée du Professeur Abdoul Aziz Kébé à la tête de la Délégation Générale au Pèlerinage, rien ne bouge et les couacs se multiplient. Cette année encore, les préparatifs commencent sur de mauvais auspices. Le Délégué Général fait dans ‘’le je-m’en-foutisme’’. Il y a un réel laisser-aller. L’an passé, il a donné plus d’agréments que ceux octroyés depuis 20 ans. Il a créé un véritable désordre», renseigne notre interlocuteur. Qui enfonce le clou : «Aujourd’hui, l’attitude du Pr Kébé est source de multiples mécontentements. Il fait dans l’affairisme et le sectarisme. Il travaille pour ses propres intérêts, son profit personnel. Il mène une farouche guerre contre les voyagistes privés. Il promeut ses hommes, ceux qui lui sont favorables. On remet des badges aux différents organisateurs pour accompagner leurs pèlerins faire leur formalité de police, santé et affaires étrangères, etc. Et puis, quelques jours après, il s’est retourné pour dire que ces badges ne sont plus valables et qu’aucun voyagiste privé ne peut accompagner son pèlerin octroie un seul badge par groupe (même à 10). Ce qui fait qu’aucun de nous ne peut accéder au CERFI alors que, par le passé, chaque voyagiste avait droit à un bureau. Voilà tout un tas d’impairs  à corriger », regrette un d’eux qui a préféré garder l’anonymat.  «Le Délégué Général au Pèlerinage le Professeur Abdoul Aziz Kébé travaille contre les intérêts du Président de la République Macky Sall», ajoute-t-il. Les voyagistes privés catalogués proches de la mouvance présidentielle sont combattus. Il privilégie d’autres camps. Même du temps du Général Dia, son successeur, on disposé des tentes à l’Aéroport. Il nous humilie, nous terrifie. Il cherche à mettre en mal le Président Macky et le peuple .Il faut qu’il arrête. Nos soins ont beau chercher à entrer en contact avec lev Délégué Général et/ ou avec quelques membres de son équipe. En vain.

Georges Emmanuel NDIAYE

À voir aussi

Porcès Khalifa Sall : L’État reste

Le juge Demba Kandji, le président de la Cour d’appel de Dakar, qui juge Khalifa …

Mort de Pape Sarr : La police s’en lave les mains

Arrêté samedi et placé en garde à vue au commissariat de Thiaroye pour vol de …