Accueil / SOCIETE / Pèlerinage à la mecque : Près de 600 randonneurs préparés aux rigueurs du hadj

Pèlerinage à la mecque : Près de 600 randonneurs préparés aux rigueurs du hadj

La première randonnée pédestre organisée par le Commissariat au pèlerinage aux lieux saints de l’Islam, samedi à Dakar, a été un succès unanimement reconnu par les participants. Près de 600 futurs hôtes de Dieu et autres adeptes de la marche ont parcouru les 5 km inscrits au programme. L’initiative sera reconduite tous les samedis, jusqu’au départ du premier vol, le 14 octobre prochain.

Ils étaient « entre 500 et 600 » pèlerins et autres simples adeptes de la marche à prendre part à la première randonnée pédestre organisée par le Commissariat général au pèlerinage aux lieux saints de l’Islam à l’intention des futurs voyageurs de la foi.

Sur un circuit long de 3 km, entre l’Institut islamique de Dakar et la mosquée Khalifa Ababacar Sy sur les Allées du Centenaire et retour, ils ont marché samedi matin, dans une sorte d’entrainement à ce qui les attend lors de leur prochain séjour en Arabie saoudite. Car, comme l’a dit un orateur juste avant le début de la procession, « le hadj c’est tout sauf une promenade de santé ».

« A La Mecque, on marche beaucoup ; pour l’accomplissement de presque tous les rites », a ajouté le Commissaire au pèlerinage El Hadj Mansour Diop. C’est d’ailleurs à partir du constant, les années passées, que nombre de pèlerins sénégalais souffraient énormément pour faire correctement leurs actes de dévotions, que ce dernier a initié ces randonnées pédestres.

« Une grande première depuis 1949 qu’un commissaire au pèlerinage a été désigné pour la première fois au Sénégal », selon un membre du staff. « Une très bonne chose, surtout pour les personnes de forte corpulence », a apprécié, une fois la boucle bouclée la dame Maty Diop qui dit avoir effectué le hadj « au moins dix fois ».

En tout cas, le Dr Amadou Lamine Thiam, point focal Santé du Commissariat général au pèlerinage, maître d’œuvre de cette grande première, a frappé un grand coup.

Une yogi pour lancer les étirements avant le départ et pour éliminer les toxines au retour, des éléments de la Croix-rouge et des sapeurs pompiers pour encadrer les marcheurs, le tout avec le partenariat actif du Comté régional provisoire de randonnée pédestre (Crprp) de Dakar ! D’ailleurs la présidente de cette structure régionale, Mme Annie Jouga, a salué ce « partenariat intéressant », cette « belle initiative » qui entre en droite ligne dans les préoccupations de son Crp qui sont, entre autre, « de faire marcher le plus de monde possible ».Alors, ils ont marché sous le chaud soleil, ces futurs pèlerins. Et à la halte, devant la mosquée Khalifa Ababacar Sy, l’imam Mamadou Ndiaye, maître des lieux, leur a souhaité la bienvenue et rappelé quelques précautions d’usage pour les hôtes de Dieu.

L’imam Cheikh Guèye du Commissariat au pèlerinage est, lui, revenu sur les bienfaits de cette marche dans la perspective des épreuves physiques liées au cinquième pilier de l’Islam. Un thème repris dans son intervention par M. Saliou Bamar Ndiaye, l’adjoint au Commissaire général au pèlerinage aux lieux saints de l’Islam qui a, en plus, rappelé que dans sa vie, l’homme est appelé à marcher jusqu’à la mort et qu’au jour du jugement dernier, il devra rendre compte de son œuvre ici-bas avant d’être autorisé, par le Seigneur, à marcher pour aller au Paradis.

Pour lui, cette randonnée est également une initiation à la discipline. Discipline et unité auxquelles Adja Dior Diop, « icône du pèlerinage » et responsable moral de l’Association Arafat, a appelé ses sœurs restauratrices, une fois qu’elles auront foulé le sol saoudien. Car, là aussi, des ruptures sont annoncées par rapport aux années passées.

Thiès, Louga et Saint-louis en piste

Au terme de la boucle de 3 km, le Commissaire au pèlerinage aux lieux saints de l’Islam, El Hadj Mansour Diop s’est dit « très satisfait de cet acte à pérenniser ».

Et comme s’il était assuré d’avance du succès de son initiative, il a déjà calé un programme de randonnées pédestres pour pèlerins, tous les samedis jusqu’au départ du premier vol, le 14 octobre prochain. Le week-end des 24 et 25 septembre d’ailleurs, « à titre symbolique », lui et son équipe se déplaceront à Thiès, Louga et Saint-louis pour des exercices du genre. « Et nous encourageons les pèlerins des autres régions du pays à s’organiser pour ne pas être en reste », a-t-il lancé comme appel.En attendant, rendez-vous est pris pour samedi prochain à Dakar, à la même heure et sur le même trajet. Avec certainement beaucoup plus de randonneurs. Puisque le Dr Lamine Thiam a demandé à chacun des marcheurs d’avant-hier de « revenir avec au moins 4 autres personnes ».

Le Soleil

À voir aussi

Thiaroye Djiddah Kao : Pêche au « wass», la nouvelle trouvaille des habitants

Les habitants de Thiaroye Djiddah Kao ont un sport favori : la pêche au « wass ». …

Rebeuss: Assane Diouf seul dans sa chambre, avec téléphone, ventilo, téléviseur

Détenu en prison à Rebeuss, le Garde des Sceaux, Ismaila Madior Fall a  révélé les …