Accueil / RELIGION / Pélerins laissés à Dakar, le ministre Mankeur Ndiaye s’explique

Pélerins laissés à Dakar, le ministre Mankeur Ndiaye s’explique

Sauf extraordinaire, une centaine de pèlerins sénégalais (dont 52 de la mission officielle et le reste dans le quota des privés) ne verront pas La Mecque. Une situation qu’a regrettée le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur qui a réagi au micro de nos confrères de Rfm. »Je voudrais tout d’abord aux noms de monsieur le président de la République, du Premier ministre, exprimer nos sincères sentiments de solidarité, de compassion à l’endroit de nos compatriotes qui souhaitaient effectuer cette année le pèlerinage aux lieux saints de l’Islam et qui peut-être ne pourront pas le faire en raison de difficultés rencontrées dans la délivrance des visas », a indiqué Mankeur Ndiaye. Il explique que le Sénégal avait « un gap en ce qui concerne l’encadrement officiel ». Il s’agissait de « 151 visas qui constituaient en fait un excédent par rapport au quota qui nous est alloué par l’Arabie Saoudite qui tourne autour de 10 500 pèlerins ».

« Nous avons tout mis en œuvre à commencer par le président Macky Sall lui-même pour trouver une solution en concertation avec les autorités saoudiennes concernées », ajoute Mankeur, selon qui, ces derniers ont bien voulu leur concéder ce dépassement « en acceptant de délivrer ces 151 visas ». Poursuivant, il renseigne : « donc l’opération avait commencé avant-hier (ndlr : mardi), nous avons pu obtenir les 92, il restait, 59 visas, mais pour des raisons techniques la machine n’a pas pu imprimer les visas restants ». Il insiste : « ce sont des problèmes techniques pour l’impression des visas restants, donc on n’a pas pu trouver une solution à ce problème. Toute la journée durant, l’ambassade et le consulat saoudiens ont essayé, ce qui fait qu’à ce jour au moment où nous parlons, il sera extrêmement difficile de délivrer ces visas ». Pis, ajoute Mankeur Ndiaye : « comme vous le savez, l’espace aérien de l’Arabie saoudite va être fermé à compter de demain à 00 H, ce qui en rajoute aux difficultés rencontrées pour le voyage aux Lieux Saints de l’islam.

Le Populaire

À voir aussi

L’Asred exige l’ouverture du procès en appel du policier Sidy Mouhamed Boughazelli condamné pour le meurtre de l’étudiant Bassirou Faye

Plusieurs affaires ont été évoquées, hier, par le communiqué rendu public par l’Association pour le …

Disparition du tronçon de chemin de fer Louga-Linguère Une page d’histoire effacée 

Un spécialiste du transport ferroviaire affirme que le développement du rail est une condition essentielle …