ECONOMIE

Pensions de retraite: augmentation et mensualisation attendues en fin 2015

  • Date: 3 septembre 2015
Le Président du Conseil d’Administration Mamadou Racine Sy de L’Institution de Prévoyance Retraite du Sénégal (IPRES) a effectué hier, une visite des sites de construction des logements sociaux au Lac Rose avec les administrateurs de l’institution. En plus de la construction des logements sociaux dans le site de Lac Rose dont 1000 sont attendus à terme pour appuyer la politique d’habitat social, l’IPRES entend matérialiser la mensualisation des pensions de retraite à la fin de l’année, au grand bénéfice des retraités. C’est Mamadou Racine Sy qui donne ainsi des assurances pour accompagner les retraités contre l’inflation. Non sans avoir informé aussi du souhait du Conseil d’administration de procéder à l’augmentation aussi de la pension. Deux mesures phares très attendues à la fin de l’année où les retraités continueront toujours à prendre en charge leurs familles. « Au cours de ce dernier semestre de cette année, nous allons passer du bimestre à la mensualisation des pensions. Toucher son salaire tous les mois pour ensuite se retrouver tous les deux mois est difficile. Il faut donc que l’IPRES conjugue son action avec l’ère du temps et pouvoir servir les pensions de manière mensuelle », a relevé le PCA. Pour Mamadou Racine Sy, «cette mesure est une œuvre de longue haleine au service des retraités. Nous allons augmenter aussi à la fin de l’année la pension de retraite. Il s’agit de faire en sorte que les retraités puissent toucher en 1 mois ce qu’ils percevaient en 2 mois ».
Moins de 2 travailleurs cotisent pour un retraité
Voilà deux mesures salutaires qui suscitent moult interrogations si l’on sait que le nombre d’actifs qui cotisent convenablement leur pension de retraite est très limité. D’ailleurs, le délégué du personnel de l’IPRES, Médoune Dramé avait tiré la sonnette d’alarme à l’occasion de l’installation de l’actuel directeur général, Mamadou Sy Mbengue, en remplacement d’Alassane Robert Diallo. Il avait soutenu que sur une « population active de 4 millions dans le secteur formel au Sénégal, seuls 300 000 travailleurs versent correctement leur cotisation de pension de retraite. Un ration de moins de 10% par rapport à la totalité ».
 Le versement de la couverture sociale constitue toujours un casse-tête chinois pour la direction de l’IPRES. En attestent les propos du directeur hier, qui a soutenu que le «rapport démographique s’est dégradé dans la mesure où au début, c’était 4 à 5 travailleurs qui cotisaient pour un retraité ; mais aujourd’hui c’est moins de travailleurs qui cotisent pour un retraité». C’est d’ailleurs, dans ce contexte que Mamadou Sy Mbengue a annoncé le changement de perspective de l’Institution, avec des projets initiés, notamment, en matière d’investissement dans l’immobilier. «C’est pourquoi le CA a décidé une diversification de l’offre, tenant toujours compte de la sécurité et la rentabilité des placements pour améliorer nos ressources. Ces logements sociaux sont pour l’ensemble des citoyens Sénégalais, mais pas seulement pour les travailleurs de l’IPRES», a t-il déclaré.
Avec  Sud Quotidien
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15