Perturbation de l’école: le Cuseums met sa menace en exécution

Alors que tous les syndicats se sont insurgés contre le refus du gouvernement d’appliquer les accords inscrits dans le procès-verbal, la menace était palpable depuis le début de cette année 2016. Ainsi, c’est le Cusems qui ouvre le bal des mouvements d’humeur pour cette période du mois de février. Les syndicats d’enseignement semblent être sur le pied de guerre.
En effet, selon « Sud Quotidien », les camarades d’Abdoulaye Ndoye, secrétaire général du Cusems, observeront un débrayage demain mardi 09 février à partir de 9 heures, suivi d’une assemblée générale. Le directoire national du Cadre a également décidé de procéder à une rétention totale des notes.

Rewmi.com/FBF

Voir aussi

KAOLACK : 29 BÉNÉVOLES DE LA KUCSS POUR APPUYER LES VOLONTAIRES DE LA KOICA

Vingt-neuf bénévoles de la Korean university council for social service (KUCSS) sont venus spécialement de …