ps_tanor1_0

PÉTITION POUR LA DÉMISSION DES MINISTRES SOCIALISTES DU GOUVERNEMENT

C’est ‘’l’affolement’’ au PS

C’est la Jeunesse pour la Démocratie et le Socialisme elle-même qui en fait l’amer constat. En effet, dans une note parvenue à notre rédaction, la JDS signale que depuis le lancement de la campagne de pétition pour la démission des ministres socialistes du gouvernement et le retrait du Parti socialiste de Benno Bokk Yaakaar, un violent vent de panique souffle dans le parti.

La JDS a perçu de l’affolement » chez les socialistes après la pétition lancée pour exiger la démission des ministres du Ps du Gouvernement. ‘’La sérénité, la responsabilité et le sens de la mesure ont tristement quitté la maison du président Léopold Sédar Senghor’’, a déclaré Babacar Diop. ‘’Les menaces et tentatives d’intimidation pour étouffer dans l’œuf le projet de pétition ayant échoué, la direction du parti cherche sa voie, avec l’énergie du désespoir, dans les injures, les procès d’intention, la désinformation et la diversion’’, a ajouté le leader de la Jds.  Le débat sur l’avenir du Ps fait manifestement peur, renchérit-il.  Avant d’enfoncer le clou : ‘’il est gênant pour ceux qui sont au crépuscule de leur carrière politique, et qui n’ont plus que le parti comme instrument pour gérer des préoccupations d’ordre matériel. Leur volonté est de se servir du parti comme monnaie d’échange pour sauvegarder, jalousement et égoïstement, des strapontins.’’ Il poursuit son violent réquisitoire : ‘’dépourvus désormais de toute ambition politique pour le Sénégal, ces politiciens de carrière prennent en otage le parti, sapent son unité et sa cohésion, portent atteinte à la dignité de ses militants, parce qu’ils ne veulent pour rien au monde  rater une seule minute du festin auquel se livrent le président Macky Sall et son régime depuis 2012.’’ Malgré cette volonté de la direction du parti d’endiguer, pour reprendre ses propos, par des méthodes à la limite de la décence et de l’éthique, la campagne de pétition que la Jds a lancée va se poursuivre. ‘’La pétition poursuit tranquillement son chemin. Rien n’arrêtera sa marche’’, menace-t-il.

 3000 signatures à l’étranger

A en croire le patron de la Jeunesse pour la Démocratie et le Socialisme, ‘’une vague insoupçonnée de sympathie et d’adhésion accueille la pétition dans les comités, les sections et les coordinations sur toute l’étendue du pays, malgré les cris d’orfraie de certains responsables du parti, encore habités par la crainte de perdre des postes pour lesquels ils sont prêts à livrer le parti, poings et pieds liés, au président Macky Sall. ‘’ ‘’Nous sommes heureux d’annoncer que la pétition a déjà enregistré plus de 3000 signatures à l’étranger’’, a-t-il révélé.  Avant d’ajouter : ‘’Nos camarades de la Diaspora ont bénéficié d’une phase test qu’ils ont mis à profit pour signer la pétition une semaine avant son lancement officiel à Thiès.’’ Pour assurer la coordination et le suivi-évaluation de la campagne de pétition, un comité de pilotage est mis en place, a-t-il annoncé. Ainsi pour une large diffusion  de la pétition auprès des militants, une première phase de tournée politique est prévue dans les régions du pays selon le calendrier ci-après. Par ailleurs, poursuit-il, les « consultations à la base », organisées par la direction du parti, et dont le déroulement ne répond à aucun ‘’impératif de transparence’’, ne peuvent en aucune manière être un ‘’indicateur crédible’’ pour rendre compte de la position et des aspirations des militants. Cette ‘’comédie politique’’ conçue au sommet du parti n’a pour vocation que de faire dire aux militants ce qu’ils n’ont jamais dit, raille-t-il. En conséquence, dira Babacar Diop, les résultats issus de ces « consultations » n’engageront que ses initiateurs. C’est pourquoi précise-t-il,  la pétition lancée par la JDS demeure le seul instrument démocratique et crédible pour traduire fidèlement la position des militants socialistes quant à l’avenir de notre parti.

M BA

Voir aussi

telechargement-2

FINANCEMENTS DES FEMMES DE L’ÉMERGENCE L’Assemblée nationale adoube Moustapha Diop

  La démarche charrie beaucoup de commentaires de la part de ceux qui y voient …

One comment

  1. il faut publier le numéro des cartes d identité et leur carte de membre du PS