Pétrole, gaz et Pétro-tim- Le Premier ministre clarifie et menace

REWMI.COM- Le Premier ministre a tenu un point de presse ce mardi à la primature. Le prétexte était d’apporter la lumière sur le pétrole et le gaz découverts au Sénégal, mais aussi sur l’affaire Pétro-tim objet de plusieurs « affabulations » selon lui. Dans une brève déclaration faite en français et en wolof (langue nationale), il a apporté des démentis et proféré des menaces. Selon lui, l’Etat n’a empoché aucune manne financière. Aucune faveur n’ a été accordée à Timis Corporation. D’ailleurs, informe t-il, l’Etat a annulé des contrats de recherche avec Franck Timis.

Devant les journalistes qui n’avaient pas le droit de poser des questions, Mohammad Boun Abdallah Dionne a tenu à préciser que  » tout est transparent » dans ces affaires, contrairement à ce que veulent faire croire  des « affabulateurs qui veulent jeter le discrédit sur l’Etat du Sénégal ». Le Premier ministre pense que ces derniers cherchent à décourager les opérateurs privés et salir la réputation de la gouvernance du Sénégal.

C’est pourquoi, dit- il « l’Etat ne se laissera pas faire face à la désinformation et la manipulation de l’opinion ». Se faisant plus menaçant, Mohammad Dionne, sur un ton ferme, dira : « l’Etat sanctionnera les  propos diffamatoires, les allégations sans fondements, les attaques malveillantes sans aucune preuve ». Désormais prévient-il, « quiconque diffusera de fausses nouvelles, s’exposera à la rigueur de la loi pénale ». Il a promis que son gouvernement mettra à la disposition de la presse, l’ensemble des contrats pétroliers, avant de rassurer que « le Président Macky et son gouvernement s’attacheront à une gestion rigoureuse et transparente de toutes les ressources découvertes et potentielles. »

 

 

Voir aussi

La folie de Jammeh se confirme

Le 5 avril 1887, dans une lette historique, John Emmerich Dalberg assène à Bishop Mandel …