Accueil / ECONOMIE / PETROLE, GAZ, TOTAL Le grand Oral de Dionne

PETROLE, GAZ, TOTAL Le grand Oral de Dionne

Le Premier ministre était hier, face aux députés, à l’Assemblée nationale, pour répondre aux questions d’actualité. Ce grand oral a été une occasion pour le chef du gouvernement d’évoquer le dossier sur le pétrole et le gaz, et d’autres thèmes d’actualité. L’occasion a été saisie par Mahammad Boun Abdallah Dionne d’annoncer la découverte d’un nouveau gisement de pétrole au Sénégal

La question du pétrole est toujours d’actualité au Sénégal.  De passage  hier à l’Assemblée nationale pour les questions d’actualité, avec des membres du Gouvernement, le Premier ministre Abdallah Dionne a annoncé la découverte d’un nouveau gisement de pétrole au Sénégal par la compagnie britannique Cairn Energy. Le Premier ministre a évoqué cette récente découverte d’un gisement pétrolier que la compagnie a publiée  dans son site.  D’après le PM,  la compagnie Cairn a foré un sixième puits et il a donné des résultats positifs. Ainsi, le Directeur général de Cairn Energy, Simon Thomson, dans communiqué, avait affirmé qu’il s’agit du neuvième succès au Sénégal, en trois ans, dans le domaine pétrolier. Pour lui, les résultats de ce dernier puits fournissent des données essentielles alors que nous adoptons un plan de développement pour le gouvernement sénégalais en 2018. « Nous continuons à tester une prospective significative dans le domaine de la superficie étendue »,  dit-il

Il n’y a pas que la France qui s’intéresse à notre pétrole

Depuis les premières découvertes de pétrole, les  géants mondiaux se ruent  vers   le  Sénégal. C’est le cas du groupe français TOTAL qui est entré dans les recherches et l’exploitation. Ce qui n’est pas du goût  de certains qui qualifient cela comme de continuation de la colonisation. Ce que le Premier ministre a balayé d’un revers de main en soulignant qu’il n’y a pas eu de passe-droit en faveur des Français dans cette affaire. « Dire que Total a été favorisé, c’est faux. Il y a eu appel d’offres. Le pétrole sénégalais aiguise les appétits de toutes les grandes puissances du monde », a-t-il soutenu. Selon le PM, des missions des Nations unies sont au Sénégal pour voir clair dans le pétrole sénégalais. Les Américains, les Français, les Anglais, et même les Chinois sont entre le Sénégal et la Guinée Bissau. Les Russes, à travers Gazprom, veulent disposer d’un permis d’exploiter. « Le Président a fait le choix de la diversité, tous les pays qui ont les moyens de s’engager dans la recherche de ressources naturelles au Sénégal, seront accueillis à bras ouverts», a-t-il souligné.

‘’Le contrat signé avec Total a été transparent’’

Selon le PM, il n’y a aucune nébuleuse dans l’accord signé avec Total. ‘’Pourquoi cette auto-flagellation. Il n’y a aucun problème. Le contrat avec Total a été signé de manière légale, avec comme seul objectif, l’intérêt du Sénégal. Il y a trop de bruits. Mais en réalité, il n’y a rien’’. Mieux, dira-t-il, ne loi a été définie dans le secteur et régit le marché du pétrole. ‘’Le secteur du pétrole est défiscalisé jusqu’à la phase de production, et je rappelle que 500 milliards ont déjà été mis dans ce secteur sans résultat’’. ‘’L’intérêt du Sénégal, en cas de découverte, varie entre 50 et 75% selon les conditions qui ont été prises lors de l’exploitation. On a aussi 10% de bénéfice sur la vente, c’est comme cela que marche l’industrie pétrolière. A partir de 1000 barils par jour, les 50% nous reviennent. Et cela, c’est le Parlement qui l’a voté’’, a conclu Dionne. ‘’Je pense que le Sénégal a bien travaillé parce que nous avons un bon dispositif’’, a-t-il indiqué.

Zachari BADJI

Share This:

À voir aussi

Plan Sénégal Emergent- la BAD honore son engagement à 120%

La Banque africaine de développement (BAD) a honoré son engagement pris lors du groupe consultatif …

faux billets de 10 000 FCFA en circulation- les clients otages des banques

impact.sn Dur d’être client des banques en ces temps où les «manipulations» sur l’existence de …