une-pm-1-1

Et si on en parlait… Pétrole : Le pouvoir asphyxié menace

Le pétrole n’est pas encore au Sénégal un hydrocarbure qui enrichit la Nation. Il n’est jusqu’ici qu’un arôme qui asphyxie le pouvoir et une liqueur qui met les concernés, producteurs iniques et Autorité d’Etat, dans un état d’ivresse. Ils titubent tous, zigzaguent et se perdent dans des contre-vérités et une volonté subtile d’occulter la vérité. Et dans ce débat enflammé, le pouvoir, parce que asphyxié, suffoque et menace.

Pour peu que des investigateurs ou des personnalités politiques bien informées en parlent, l’Autorité d’Etat tremblote et s’empresse de monter au créneau pour expliquer et s’expliquer. Cette frayeur rend bien compte de l’existence d’une morve qui étouffe les narines de ceux qui sont suspectés.

Le Premier ministre, en toute loyauté, s’est expliqué. Mais a-t-il convaincu les citoyens avec ce débat technique, les menaces brandies et les arguments chiffrés difficilement compréhensibles pour un citoyen lambda ?

Avec les révélations scandaleuses et la présence de membres de la famille et de proches du Président de la République dans la gestion des affaires publiques, et surtout du pétrole qui a tant fait rêver le Sénégal, il est très difficile de convaincre les Sénégalais. Il ne faut pas se leurrer en menaçant parce qu’on dispose de l’appareil d’Etat et des instruments de répression.

Une seule « vérité » a conquis l’esprit des Sénégalais, celle d’une exploitation, sous des formes louches, du pétrole et du gaz sénégalais.

Que le Premier ministre ait raison sur les contradicteurs ou pas, un fait reste constant : l’Etat, sous Macky Sall, a commis l’erreur de n’avoir point géré le pétrole du Sénégal dans la transparence absolue et d’avoir si tardivement joué à l’éclaireur. Il a commis l’impardonnable forfait de laisser son petit frère dans la production et l’exploitation du pétrole, même s’il a entamé cette lucrativissime activité à la veille de son avènement à la tête du Sénégal.

Aujourd’hui, cette ressource est devenue un liquide légitimement utilisé par l’opposition et les sonneurs d’alerte pour enflammer le régime. Du feu n’en jaillira certes point. Mais le pouvoir est au rouge. Il en subit un préjudice qui altère son image auprès de l’opinion publique nationale et internationale.

Dût quiconque en être contrarié, le pétrole est et reste un fécond argument politique dont dispose la nouvelle opposition. La Société civile, au nom de la gestion transparente et légale des ressources naturelles, s’y est jointe. Le pouvoir est dos au mur et ce débat enflammé sur le pétrole l’asphyxie.

Le Premier ministre s’est ardemment expliqué. Mais il s’expliquera encore car le débat est loin d’être clos, surtout qu’il s’adresse plus à des techniciens des hydrocarbures et à l’opinion occidentale qu’aux citoyens. Et c’est une grosse erreur, pour un pouvoir déjà considéré comme un régime arbitraire, de brandir des menaces pour clore un débat qui le dérange.

La nouvelle opposition est légitimement galvanisée par les failles du régime dans la gestion des ressources naturelles, et particulièrement, du pétrole. Elle tient le pouvoir au collet et l’étrangle si solidement que c’est toujours le Président de la République et surtout le Premier ministre qui engagent la confrontation dialectique pour se libérer de l’étouffement que lui font subir des mains rebelles bien informées.

Mais pourquoi ne pas convaincre et au lieu de jouer au lion rugissant ? La gouvernance de Macky Sall n’est pas parfaite et ne le sera jamais. La perfection n’est pas de ce monde. Il faut l’admettre et s’efforcer à la transparence. C’est mieux que de polémiquer et de menacer.

Le Piroguier

Voir aussi

direc

Cojer- Macky Sall confirme Thérèse Faye jusqu’en 2019

Le Prèsident de la République a présidé ce samedi, en sa qualité de secrétaire général …

One comment

  1. C est ridicule de menacer comme le fait le PM.

    Il a une drole de conception de son autorité. . La force ne vient pas de son auortié mais de la conviction des gouvernés§ je constate d’ailleurs qu il est coutumier des faits, ce gars là!!

    il va révolter bcp de gens avec ses excitations ridicules!!!