Accueil / ECONOMIE / Pétrole Total veut racheter les parts de BP sur le Champ gazier Tortue/ Ahmeyin !

Pétrole Total veut racheter les parts de BP sur le Champ gazier Tortue/ Ahmeyin !

La société Total serait sur le point de racheter les parts du capital détenu par British Pétrolum (BP) sur le champ gazier Tortue/ Ahmeyin, situé à 125 kilomètres au large des côtes entre le Sénégal et la Mauritanie, a-t-on appris hier  par le biais de calame.info.

 «Au cours de son séjour à Nouadhibou, le président Ould Abdel Aziz a reçu, sous le sceau de l’urgence apparemment, une délégation de haut niveau de la société française Total, composée de son Pdg, Patrick Pouyanné, son adjoint et le responsable Afrique du groupe », informe la source . Et d’ajouter que cette acquisition permettrait à TOTAL de détenir la majorité de participation sur ce site. Et du coup, BP se retrouverait avec une participation symbolique de 1%. Ce rachat arrive dans un contexte où la mainmise de la firme française sur le pétrole mauritanien et sénégalais est décriée par bon nombre de spécialistes des deux pays. Pour  sa part, financialafrik a  fait savoir que certains observateurs émettent des réserves sur le choix porté sur TOTAL au détriment d’autres compagnies pétrolières internationales, proposant les meilleures offres. Pour rappel, le Sénégal et la Mauritanie ont une signé en février un accord sur l’exploitation gazière dans la zone commune  entre les deux pays. Il s’agit du champ Grand Tortue/Ahmeyim, deuxième plus grand gisement découvert durant ces dix dernières années (le premier est en Egypte) ». Les aspects juridiques avaient retardé la signature dudit accord. Car, à en croire le ministre Mansour Elimane Kane, il fallait recueillir l’approbation de la Banque mondiale et écarter tous les risques.  L’accord a été signé conjointement par le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Mines M. Mohamed Abdel Fetah, et son homologue M. Mansour Elimane Kane, ministre du Pétrole et des Energies. En effet, le champ gazier Grand Tortue-Ahmeyim, situé à 5 200 mètres de profondeur, est considéré comme le plus important gisement de gaz off-shore en Afrique de l’Ouest, avec des réserves estimées à 450 milliards de mètres cube. D’après financialafrik la société BP détient 62% des parts de participation dans les 4 blocs en Mauritanie, C6, C8, C12, C13. De son côté la compagnie française est liée à la Mauritanie par trois contrats d’exploration et de production dans les blocs C9, C7 et C18.

Zachari BADJI

À voir aussi

Affaire huile « J’adore » et « Elita » : La contre-expertise de la Turquie

Les huiles «J’adore» et « Elita » seront bientôt de retour dans les grandes surfaces des supermarchés. …

Robin Gauter, Directeur financier d’Auchan: « Nous avons 1500 CDI »

Les commerçants du Sénégal et les autorités d’Auchan ont rencontré, ce mardi, le ministre du …