ECONOMIE

PIC 3- Le Luxembourg rajoute 50 milliards FCFA sur la table

  • Date: 16 novembre 2016

Le Sénégal, en partenariat avec le Luxembourg, a organisé, hier, la 12ème commission du troisième Programme Indicatif de Coopération (PIC III), qui a enregistré 50 milliards de francs Cfa supplémentaires. Ces fonds sont destinés, selon le Ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire du Grand-Duché de Luxembourg, M. Romain Schneider, au développement du pays dans différent secteurs.

 Après le premier Programme Indicatif de Coopération (PIC 1)  entre 2002-2006 et (PIC 2) 2007-2011, le PIC 3 a été lancé avec un programme de 45 milliards de FCFA étalé sur 3 années (2012-2016), et qui s’inscrit dans une dynamique de consolidation du PIC 2.  Cette enveloppe financière a été complétée de fonds additionnels de 50 milliards de francs Cfa pour favoriser une bonne réalisation des programmes en cours. L’annonce a été faite par Romain Schneider lors de la 12ème commission de partenariat entre le Sénégal et le Grand-Duché de Luxembourg.  L’objectif de cette rencontre est d’examiner les résultats globaux de la mise en œuvre du Programme Indicatif de Coopération 2012-2018, a-t-il souligné. Le ministre luxembourgeois a également retenu que ce PIC en cours se traduit dans une dynamique de consolidation des secteurs d’appui traditionnels du partenariat entre les deux pays, notamment dans le domaine de la santé de base, de la formation et l’insertion professionnelle, l’eau et l’assainissement, etc. L’actuel PIC, a poursuivi M. Schneider, a permis de franchir un nouveau cap en termes d’innovation, qui est bénéfique pour les populations.  Il a cependant reconnu que la mise en œuvre de cette nouvelle modalité d’aide a placé les deux parties devant un grand défi, surtout au niveau de son lancement. Selon lui, après avoir fait maintenant le point à mi-parcours, un programme indicatif de coopération sera mis en place, en plus des stratégies dans les mêmes sujets, dont la santé de base, mais surtout l’éducation et la formation professionnelle qui sont vraiment des points très importants pour faire avancer le Sénégal, mais également pour renforcer leur partenariat dans ce domaine.

Le ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat, Mamadou Talla a, pour sa part, souligné l’importance de ce partenariat. « Nous sommes aujourd’hui dans 7 régions au niveau du Sénégal grâce à ce partenariat. C’est plus de 50 milliards qui sont injectés dans le domaine de la santé, de l’éducation et de la gouvernance. Nous sommes en train de préparer le Pic 4 qui arrive en améliorant davantage nos procédures et nos méthodes », a-t-il fait savoir. Pour le Ministre, c’est tout le sens de cette

rencontre. Et avec le Pic 3, il y a eu une innovation jusqu’à l’exécution sur le plan national. Toutefois, il note leur service, le ministère des finances, car c’est à ce niveau que le budget lui-même a été exécuté. « Pendant les trois premiers mois, c’était extrêmement difficile. Aujourd’hui le taux d’exécution est satisfaisant. On est perpétuellement dans une dynamique de recherche de solutions pour être beaucoup plus performants », s’est réjoui Mamadou Talla.

Khady Thiam COLY

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15