Accueil / ACTUALITES / Pierre Goudiaby Atépa amer après l’échec de sa médiation : «Ceux qui ont fait reculer Wade ne rendent pas service à la nation»

Pierre Goudiaby Atépa amer après l’échec de sa médiation : «Ceux qui ont fait reculer Wade ne rendent pas service à la nation»

C’est depuis l’empire du milieu où il séjourne depuis une semaine que Pierre Goudiaby Atépa nous a appelé pour réagir au débat sur la vraie fausse audience promise par Wade à l’opposition. Sur un ton amer, l’architecte conseiller s’en prend à des forces tapies dans l’ombre et qui auraient torpillé ses efforts. Atépa estime que ceux qui ont fait reculer le président de la République ne rendent pas service à la nation. Et demande à Wade de faire le ménage dans son entourage.

Source : L’Observateur
«Je vous appelle depuis la Chine où il est actuellement 2 h du matin». C’est par ces mots que Pierre Goudiaby Atépa a tenu à s’expliquer sur la polémique née de l’annonce par lui, d’une audience entre le président de la République et son opposition. Pour l’architecte, il ne fait l’ombre d’aucun doute que des «individus mal intentionnés» ont réussi à faire revenir Me Wade sur ses promesses de reprendre langue avec la bande à Dansokho. Et comme dépité par la tournure prise par ses efforts, il pointe un doigt accusateur sur les «fossoyeurs de la paix». Sans les citer explicitement, il ajoute : «Ceux qui ont poussé le président de la République à reculer, ne lui rendent pas service et ne rendent pas service à la nation». Atépa pense d’ailleurs qu’il est temps pour Me Wade d’écarter ceux qui, dans son entourage, ne se soucient que de leurs intérêts personnels et non de ceux du pays. Revenant sur l’attitude du président de la République, Goudiaby se dit persuadé que Wade renouera le dialogue avec son opposition. «Je sais que c’est un homme de paix soucieux de l’équilibre et de la cohésion de la nation», ajoute-t-il. Atépa qui rappelle le plébiscite du 25 février dernier, pense que le président de la République trouvera bientôt le consensus avec ses opposants.


À voir aussi

Autoroute à péage : L’Etat devant la Cour de justice de la Cedeao

La mort de trop ! Après l’accident mortel de l’italien survenu hier sur le péage, le …

Bourses des étudiants: L’IGE a entamé les auditions

L’IGE a débuté ses auditions depuis jeudi  pour faire la lumière sur les retards des …