ACTUALITE

Plaidoyer pour la sauvegarde de l’héritage islamique

  • Date: 19 juillet 2015

La famille Seydi El Hadji Malick Sy de Tivaouane va continuer à s’appuyer sur les enseignements et orientations de Cheikh Ameth Tidjani, fondateur de la tarykha tidiane, pour la sauvegarde de l’héritage de l’islam, a réaffirmé Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine, porte-parole du khalife général des tidianes, Serigne Cheikh Ameth Tidjane Al Makhtoum.

Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine transmettait aux disciples tidjanes les recommandations de Serigne Cheikh Ameth Tidjane Al Makhtoum, samedi à Tivaouane, dans le cadre de la fête de l’Aïd-el-fitr ou Korité, marquant la fin du jeûne musulman.

Dans sa déclaration prononcée en présence du gouverneur de Thiès, Amadou Sy, de personnalités religieuses et coutumières de la ville de Tivaouane, ainsi que de représentants de médias, il a invité les disciples tidianes à se conformer aux orientations de leur confrérie pour préserver l’héritage de l’islam.
Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine les a invités, dans le même temps, à faire preuve d’une « foi sincère » dans les pratiques religieuses, tout en demeurant dans « les bonnes relations humaines » et le respect d’autrui, suivant en cela « l’élégance de la pratique islamique ».
Selon « Al Amine », citant le khalife général des Tidjanes, Serigne Cheikh Ameth Tidjane Al Makhtoum, le Sénégal « a aujourd’hui besoin d’un bain purifié, afin que les populations sénégalaises « soient plus généreuses, plus tolérantes et s’aiment les uns les autres ».
Elles « doivent prendre un plus de recul par rapport à la recherche effrénée de biens matériels’’, d’argent et de positions pouvoir sur terre, a indiqué Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine.
A l’en croire, « tous les moyens » sont devenus bons pour accéder aux biens et richesses, a-t-il déploré, estimant que pour les musulmans, « seules les valeurs islamiques priment sur tout ». Aussi a-t-il invité les disciples tidjanes au sérieux et au respect de la parole donnée.
« Les musulmans sénégalais doivent faire leur introspection, parce qu’aujourd’hui, on parle à tort et à travers, dans un monde ou l’islam a plusieurs ennemis. Nous devons rester dans le sillon tracé par nos illustres guides religieux, Seydi El Hadji Malick Sy, Cheikh Ahmadou Bamba et les autres », a-t-il déclaré.
Parlant des divergences relatives aux dates des fêtes musulmanes, Serigne Abdou Aziz Sy assure que « cette question est suivie 12 mois sur 12 » et ne devrait donc pas poser problème, ni faire l’objet de discussions, « car tous les recoupements nécessaires ont été faits, suivant d’informations fiables » avant toute annonce relative à l’apparition ou non de la lune.
« En tout cas, nous ne nous appuierons pas sur des rumeurs, pour donner des directives aux talibés et musulmans et leur demander de rompre le jeûne. Nous leur demandons d’être vigilants et de rester à l’écoute de leurs guides, car on n’a pas besoin de polémiquer sur cette question », a dit « Al Amine ».
Le guide religieux a par ailleurs recommandé ’’le respect de l’autre, même dans la différence des approches », car selon lui, « chacun assume les actes qu’il pose ».
« Cette question de l’apparition de la lune, est tellement importante qu’elle demande un large consensus basé sur des relations saines et sérieuses, pour prendre des décisions communes’’, a-t-il soutenu.
« Nul n’a les prérogatives, ni l’autorité de se lever pour décréter aux uns et aux autres la voie à suivre, car les musulmans ont besoin d’unité et de consensus fort pour régler tous différends dans la paix », a-t-il fait valoir.
APS

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15