ACTUALITE

Plan de guerre contre le regime : de l’opposition exige la demission de Macky et menace d’envahir l’Assemblée nationale

  • Date: 31 octobre 2015

Les partis d l’opposition les plus importants du Sénégal, se sont réunis, hier, au siège du Pds. A l’issue de cette rencontre, un seul mot d’ordre a été donné aux militants et militantes : envahir l’Assemblée. Les plus radicaux iront même jusqu’à exiger la démission du président de la République Macky Sall.
L’opposition se radicalise de plus en plus. En effet hier, le syndicaliste Oumar Waly Zoumaro a dévoilé le plan de guerre contre le régime actuel.  «Ce régime a montré ses limites dans tous les secteurs. Les Sénégalais sont fatigués à cause de leur manque de vision. Je prends le secteur de l’Education que je maîtrise le plus. Wade avait géré ce dossier mieux que Macky Sall (…) Depuis leur arrivée à la tête du pays, Macky Sall et Cie ont déréglé le secteur de l’Education. Pour une école de paix, il faut le départ de Macky Sall», a-t-il recommandé devant une foule excitée.
Le député Thierno Bocoum, venu représenter son mentor Idrissa Seck, a décrié les maux dont souffre le régime de Macky Sall. « C’est un régime devenu impopulaire, parce que partout où il passe, il essuie des jets de pierres. Les Sénégalais ne veulent plus de lui. Il a déçu partout», a-t-il théorisé.

Envahir l’Assemblée nationale
Sur ce combat pour le contrôle du groupe parlementaire libéral, Mamadou Diop Decroix, dans sa déclaration, n’a pas manqué d’appeler tous les militants de l’opposition à se tenir prêts pour un imminent mot d’ordre.
Les députés de l’opposition disent ne pas reconnaître Modou Diagne Fada comme président de leur groupe parlementaire. « Le combat que nous menons aujourd’hui est un combat majeur que tout démocrate, tout républicain, tout citoyen épris de justice et d’équité doit endosser et partager. Pour l’occupation de la Place Soweto, nous appelons tous les Sénégalaises et les Sénégalais qui ne se retrouvent pas dans les politiques, les choix et les orientations de ce régime. Militantes et militants, de retour dans vos quartiers, organisez-vous ! Tous sans exception venez à la Place Soweto lorsque vos responsables vous indiqueront la date et l’heure. Venez-y et préparez-vous à y demeurer jusqu’à la satisfaction totale des justes revendications démocratiques du peuple», a fait savoir Decroix.
Toutefois, le député Folliste appelle les autres couches sociales à les supporter dans leur combat.
« Nous appelons les marchands ambulants, les ferrailleurs, les enseignants de toutes catégories et de tous les ordres d’enseignement. Nous y appelons tous ceux qui, garçons et filles, bardés de diplômes ou munis d’un métier, cherchent encore désespérément du travail ».
Méfiance à certains organes de presse
L’ancien ministre de la Communication Mamadou Diop Decroix, n’a pas manqué d’attirer l’attention sur certains organes de presse pro–Macky.
«Macky Sall et Cie ont des amis dans les médias qui s’efforcent de transformer le tronc d’arbre dans le fleuve en caïman, mais notre peuple n’est pas dupe. Il sait distinguer le vrai du faux, la bonne graine de l’vraie», a-t-il révélé. Sur les prochaines élections, à en croire Diop Decroix, une fraude électorale se prépare grâce à l’aide des Malaisiens.
«Ils sont en train de confectionner des cartes d’identité avec l’aide de certains experts Malaisiens pour frauder. Soyons vigilants», insiste l’ancien lieutenant de Landing Savané.

Ibrahima Khalil DIEME

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15