Accueil / ACTUALITES / Plus de 146 000 candidats inscrits pour le baccalauréat 2015

Plus de 146 000 candidats inscrits pour le baccalauréat 2015

Au total, 146.261 candidats dont 68.289 filles et 723 candidats non sénégalais se sont inscrits pour l’examen du baccalauréat 2015, a indiqué vendredi le directeur de l’Office du Bac, Babou Diakham.

‘’Sur les 146.261, 113.746 sont en séries littéraires, soit plus de 77% et 32.515 en séries scientifiques et techniques, soit un peu plus de 22%’’, a expliqué M. Diakham lors d’une conférence de presse sur les conditions et les modalités d’organisation de l’examen du baccalauréat.

Le directeur de l’Office du Baccalauréat comptabilise aussi 114.908 candidats officiels, soit plus de 76% et 31.353 candidats individuels, soit 21% du total des inscrits. Les candidats officiels sont répartis comme suit : plus de 55 000 en séries littéraires, plus de 12 000 en séries scientifiques et techniques.

Selon Babou Diakham, 59,2% des candidats proviennent de l’école publique, 39% du privé laïc et 1,8% du privé confessionnel. Sur les 31.353 candidatures individuelles, 8.353 candidats sont encadrés, tandis que les 23.000 restants n’ont pas bénéficié d’un encadrement.

Le baccalauréat 2015 qui a vu ses effectifs globaux augmenter de 15,3% par rapport à la session 2014, enregistre aussi 753 candidatures non sénégalaises réparties comme suit : 644 en Afrique (89%), 53 en Europe (7,3%), 22 en Amérique (3%), 4 en Asie (0,6%), selon une fiche détaillée remise à la presse.

Au total, 465 sujets pour les deux sessions du baccalauréat ont été retenus dont 302 sujets pour le baccalauréat général, 152 pour le bac technique et 11 pour les épreuves facultatives. Il y aura 439 jurys répartis dans 205 localités et 346 centres dont 73 centres secondaires, a poursuivi M. Diakham.

Face à la presse, il est largement revenu sur les ‘’innovations’’ de l’organisation de cette session du baccalauréat. Le directeur de l’Office du baccalauréat a cité entre autres, l’introduction dans le module d’affectation des correcteurs d’un dispositif de réduction des distances parcourues par les correcteurs.

Il a également évoqué la gestion automatisée de la répartition des copies par correcteur et l’impression des bordereaux de remise de copies et l’introduction du rapport du président de jury dans l’application de gestion du baccalauréat.

APS

À voir aussi

Il faut supprimer le baccalauréat au Sénégal (par Mamadou Sy Tounkara)

Les faibles résultats et les infractions pénales liés au baccalauréat 2017 doivent nous rappeler que …

Un avion-«Ndiaga Ndiaye» qui tombe, des policiers chassé du Darfour… Qui est encore fier du Sénégal ? 

REWMI.COM- A voir de près ce qui se passe dans notre pays, l’envie nous prend …