Accueil / Education / PLUS DE 3.000 TALIBÉS ET UNE CINQUANTAINE DE « DAARAS » RECENSÉS DANS LA COMMUNE DE TAMBACOUNDA (PRÉFET)

PLUS DE 3.000 TALIBÉS ET UNE CINQUANTAINE DE « DAARAS » RECENSÉS DANS LA COMMUNE DE TAMBACOUNDA (PRÉFET)

(APS) – Plus de 3.000 talibés répartis entre une cinquantaine de « daaras » (écoles coraniques) ont été recensés dans la commune de Tambacounda (est), a indiqué jeudi, le préfet du département du même nom, Mor Talla Tine.

« Ne serait-ce que pour la commune de Tambacounda, nous avons une cinquantaine de daaras pour plus de 3000 pensionnaires », a dit M. Tine, précisant qu’un recensement effectué dans la commune de Tambacounda l’année dernière, lors de la campagne de retrait des enfants de la rue, lancée par le ministère en charge de la famille, avait permis de répertorier ces enfants.
Malgré l’effort de SOS Village d’enfants, à travers un projet de réintégration qui a permis d’appuyer sept daaras et quelque 300 talibés, environ le dixième de leur effectif dans la commune, « il y a encore du travail à faire, parce que l’essentiel de ces daaras pratiquent la mendicité pour subvenir à leurs besoins alimentaires », a indiqué le préfet de Tambacounda.
Il a annoncé que le Comité départemental pour la protection des enfants (CDPE) « capitalisera cette expérience pour voir comment en faire profiter d’autres écoles coraniques ».
Selon Mor Talla Tine, le défi du programme de modernisation des « daaras » est de faire des écoles coraniques des leviers dans le cadre du PSE, le Plan Sénégal émergent, notamment à travers son axe capital humain qui accorde une importance aux ressources humaines de qualité comme préalable à l’émergence du pays.
Pour lui, c’est fort du fait que certains parents choisissent d’amener leurs enfants dans les écoles coraniques qui sont également des centres de formation, parallèlement aux écoles classiques, que l’Etat a lancé récemment le programme de modernisation des daaras, qui compte construire une cinquantaine de daaras dans le pays.
« Tamba fera de sorte de bénéficier de ces +daaras+ modernes, pour de meilleures conditions » d’études pour les pensionnaires des écoles coraniques’’, a ajouté M. Tine.
Dans leur mémorandum lu puis remis au préfet par les enfants talibés, suite à leur marche, ils exhortent l’Etat, entre autres, à « accélérer la mise en place des daaras modernes avant l’application de la loi contre la mendicité ».

Share This:

À voir aussi

KAOLACK : L’IA APPELLE À RÉFLÉCHIR SUR LES ‘’RÉSULTATS CATASTROPHIQUES’’ DU BAC TECHNIQUE

L’inspectrice d’académie de Kaolack (centre), Khadidiatou Diallo, a fait part de la nécessité de mener …