Accueil / ACTUALITES / Plus de 360 clandestins africains débarquent aux Canaries en 24 heures

Plus de 360 clandestins africains débarquent aux Canaries en 24 heures

L’arrivée de deux nouvelles embarcations a porté samedi à plus de 360 le nombre des immigrés illégaux africains qui ont débarqué en 24 heures sur l’archipel espagnol des Canaries, a-t-on appris auprès de la préfecture. Une embarcation avec à son bord 100 candidats à l’immigration originaires d’Afrique subsaharienne a débarqué dans la matinée sur l’île de Grande Canarie, a déclaré à l’AFP un représentant de la préfecture des Canaries.
« Toutes ces personnes sont apparemment en bonne santé », a indiqué le représentant préfectoral de l’archipel espagnol, situé dans l’Atlantique au large des côtes marocaines.

Dans la soirée, 60 autres clandestins subsahariens ont été repérés à bord d’une embarcation de fortune à 165 milles nautiques au sud de Tenerife, la plus grande des îles Canaries. Ils ont été transférés à bord d’un navire des secours maritimes et débarqués à El Hierro, une autre île de l’archipel, a déclaré à l’AFP une porte-parole de la délégation du gouvernement de Madrid aux Canaries.

Ces arrivées s’ajoutent à celles, vendredi, d’une douzaine d’embarcations qui transportaient au total plus de 200 personnes.

Ces embarcations de divers types venaient du Maroc et d’Afrique noire. Une grande majorité des immigrants ayant débarqué ces dernières heures viennent d’Afrique subsaharienne francophone, beaucoup du Sénégal.

Les Canaries représentent l’une des principales portes d’entrée pour l’immigration clandestine, par voie maritime, depuis l’Afrique noire et le Maghreb.

Les candidats à l’immigration embarquent le plus souvent sur de grandes barques traditionnelles africaines et tentent la traversée vers l’archipel où ils sont accueillis dans des centres d’hébergement, puis très généralement rapatriés.

Un afflux sans précédent d’immigrés en 2006 a incité le gouvernement socialiste espagnol à intensifier les contrôles maritimes autour de l’archipel et a convaincu l’Union européenne de renforcer la surveillance au large de l’Afrique de l’Ouest.

Plus de 31.200 clandestins africains sont arrivés en 2006 aux Canaries, un chiffre supérieur au total des quatre années précédentes et un niveau annuel trois fois supérieur au précédent record datant de 2002 (9.929).

Sur les quatre premiers mois de l’année 2007, le flux d’immigrants sur l’archipel canarien a fortement diminué (2.166 personnes contre 4.606 pour la même période en 2006). Mais depuis environ deux semaines, les arrivées s’intensifient.

À voir aussi

Urgent: Accident à Yoff : Plusieurs blessés

Un taxi qui roulait à vive allure a terminé sa course sur des passants, près …

Touba: Macky reçu par Serigne Mountakha

Macky Sall était ce weekend à Touba. Il a rencontré hier, dimanche 19 août, le …