Accueil / ECONOMIE / PNUAD 2019-2023 : Les  Nations-Unies injectent 327 milliards FCFA pour 4 ans
????????????????????????????????????

PNUAD 2019-2023 : Les  Nations-Unies injectent 327 milliards FCFA pour 4 ans

Le Ministre en charge de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, et Mme le Coordonnateur résident du Système des Nations Unies au Sénégal, Mme Priya Gajraj, ont procédé à la cérémonie de signature du nouveau Plan cadre des Nations Unies pour l’Assistance au Développement (PNUAD 2019-2023). 

 Les ressources du Plan Cadre des Nations Unies pour l’Assistance au Développement (PNUAD) 2019-2023, sont estimées à 574 millions $ US, soit environ 327 milliards de francs CFA, dont 48% disponibles. C’est ce qu’a annoncé ce lundi à Dakar Amadou Ba, ministre en charge de l’Economie, des Finances et du Plan. Selon lui, l’emploi (32%), la santé (20%) et l’environnement (18%), pour ne citer que ceux-là, sont les secteurs qui absorbent le plus de ressources. Le ministre a profité de cette occasion pour encourager Madame Priya Gajraj, Coordonnateur Résident du  Système des Nations Unies, à promouvoir davantage les programmes conjoints entre agences pour optimiser les ressources et institutionnaliser la démarche du « ONE U. N. » au Sénégal. A cet égard, dira Amadou Ba : « J’ai déjà instruit mes services compétents à travailler étroitement avec les vôtres pour élaborer une stratégie efficace de mobilisation des ressources. Ceci permettra de combler rapidement les gaps de financements constatés et faire en sorte que les mécanismes de coordination de ces programmes conjoints puissent s’inscrire harmonieusement dans le dispositif institutionnel global mis en place ». Sur ce, M. Ba a magnifié la prise en compte des principes de planification du développement dans ce processus, à savoir l’intégration du genre, l’approche basée sur les droits humains, la durabilité de l’environnement, la gestion axée sur les résultats et le renforcement des capacités. S’adressant à Mme Priya, ce dernier a laissé entendre qu’il voudrait exhorter les deux Parties à faire en sorte que ces principes qui ont guidé le processus d’élaboration du PNUAD depuis le début, puissent également s’appliquer dans la phase de mise en œuvre. « J’ose encore espérer que votre soutien précieux se consolidera bientôt par des contributions remarquables au financement du deuxième Programme d’Actions Prioritaires du PSE 2019-2023 à travers le Groupe Consultatif que nous comptons organiser au mois de décembre prochain », a conclu le ministre en charge de l’économie. Quant à Mme Priya Gajraj, elle est revue sur  l’approche de l’organisation internationale qui est centrée sur les plus pauvres, les plus vulnérables et les plus difficiles à atteindre. Selon elle, beaucoup de travail restait à faire en vue de  mobiliser  les ressources financières restantes. Dans cet objectif, poursuit-t-elle, toutes les sources de financement doivent être exploitées. En effet,  ce nouveau programme interviendra sur 3 axes stratégiques de coopération, à savoir la création d’opportunités pour la croissance économique inclusive et durable ; l’amélioration de l’accès des populations particulièrement les plus vulnérables aux services sociaux de base de qualité et à la protection sociale et le renforcement du progrès de la gouvernance inclusive et d’un état de droit.

Zachari BADJI

 

À voir aussi

Production industrielle :Une baisse de 3,9% en septembre

L’activité industrielle est marquée, au mois de septembre 2018, par une baisse de 3,9% de …

Sénégal-BM : Le portefeuille passe de 700  à 1065 milliards

Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, a présidé hier à …