ECONOMIE

POINT MENSUEL DE CONJONCTURE- LA DPEE RELEVE UNE ACTIVITE ECONOMIQUE INTERNE QUI S’EST REPLIEE DE 3,3% EN JUIN

  • Date: 3 août 2016

L’activité économique interne s’est repliée de 3,3% au mois de juin du fait des contreperformances notées dans les secteurs primaire et tertiaire, selon la Direction de la prévision et des études économiques (Dpee), dans son point mensuel de conjoncture.

Au mois de juin 2016, l’activité économique interne, hors agriculture et sylviculture, s’est repliée de 3,3%, en rythme mensuel, du fait, essentiellement,des contreperformances notées dans les secteurs primaire (-14,1%) et tertiaire (-5,0%). Selon la Direction de la prévision et des études économiques dans son point mensuel de conjoncture publié ce lundi 1e août, «sur une base annuelle, une légère croissance (+0,8%) de l’activité économique (hors agriculture et sylviculture) est enregistrée, en juin 2015, principalement attribuable aux bons comportements des secteurs secondaire (+6,6%) et de l’administration publique (+7,5%)». Pour sa part, le tertiaire s’est contracté de 3,1% sur la période.

Concernant l’emploi salaire dans le secteur moderne, la Dpee a fait savoir qu’au mois de juin 2016, il s’est replié de 0,3% par rapport au mois précédent. Cette baisse est expliquée par la contraction du nombre de salariés dans le secteur secondaire (-1,1%), notamment dans les industries (-2,3%). Elle a été, toutefois, atténuée par la hausse des effectifs dans le sous– secteur des BTP de 5,6%, en variation mensuelle. Concernant le secteur tertiaire, l’emploi salarié a légèrement progressé de 0,7%, du fait des créations nettes d’emplois dans les services (+0,8%) et dans le commerce (+0,3%).

Une légère hausse de l’indice des prix à la consommation

Au mois de juin 2016, les prix à la consommation sont ressortis en hausse de 0,7%, en rythme mensuel. Cette évolution est principalement expliquée par le renchérissement des produits alimentaires et boissons non alcoolisées (+1,5%), notamment le poisson frais (+4,7%) et les légumes frais en fruits ou en racines (+2,6%). Sur une base annuelle, le niveau général des prix à la consommation a augmenté de 0,5%, en juin 2016, en liaison avec les appréciations respectives des prix des produits alimentaires et boissons non alcoolisées (+2,9%) et de ceux des services de santé (+1,0%).

Pour sa part, l’inflation sous-jacente (hors produits frais et énergétiques) s’est située à +0,4%, au mois de juin 2016, en rythme mensuel et à +0,6%, en glissement annuel. En termes d’origine, les prix des produits importés comme ceux des produits locaux ont respectivement crû, en variation mensuelle, de 1,5% et 0,4%, durant le mois de juin 2016. Comparativement à la même période de 2015, un recul de 0,4% des prix des produits importés est noté contre un renchérissement de 0,9% des produits locaux.
Pour ce qui est du taux de change effectif réel, la note de conjoncture renseigne que durant le mois de juin 2016, la compétitivité de l’économie sénégalaise s’est dégradée de 0,7%, en variation mensuelle. Cette situation est imputable au différentiel d’inflation défavorable (+0,2%) combiné à l’appréciation de la monnaie nationale vis-à-vis des monnaies des partenaires commerciaux (+0,5%).

Le déficit commercial s’est creusé en juin 2016

Durant le mois de juin 2016, le déficit commercial s’est dégradé de 40,8 milliards sur une base mensuelle, s’établissant à 119 milliards contre 78,2 milliards le mois précédent. Cette situation reflète la baisse des exportations (-16,7 milliards) conjuguée à la hausse des importations de biens (+27,4 milliards). Ainsi, le taux de couverture des importations par les exportations s’est situé à 44% contre 55,8% un mois auparavant, soit une perte de 11,8 points de pourcentage.

En effet, les exportations de biens sont estimées à 119,1 milliards au mois de juin 2016 contre 135,7 milliards le mois précédent, soit une baisse de 12,3% (-16,7 milliards). Cette situation est attribuable, essentiellement, au repli des ventes à l’étranger du ciment (-2,4 milliards), d’engrais minéraux et chimiques (1,9 milliard) et de produits alimentaires (-1,8 milliard).

Pour leur part, les importations de biens sont passées de 243,1 milliards au mois de mai 2016 à 270,6 milliards au mois de juin 2016, soit une hausse de 11,3% (+27,4 milliards). Cette situation reflète le renforcement de la valeur de l’ensemble des principaux produits importés, notamment, les produits pétroliers (+9,2 milliards), les «véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles» (+4,4 milliards), les «machines, appareils et moteurs» (+4 milliards), les produits alimentaires (+1,1 milliard) et les produits pharmaceutiques (+0,8 milliard).

Le populaire

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15