TECHNOLOGIES

Pokémon Go : l’Indonésie interdit le jeu aux militaires et policiers en service

  • Date: 20 juillet 2016

Pokémon Go fait de nouveau parler de lui en Indonésie. Au lendemain de la remise en liberté d’un Français, qui s’était retrouvé à s’amuser lundi sur une base militaire avec ce jeu pour smartphone, les autorités indonésiennnes ont interdit aux policiers de jouer à Pokémon Go pendant leurs heures de service et s’apprêtent à le faire pour les militaires.

Certains responsables considèrent que l’application mobile est une porte d’entrée pour les espions. «L’espionnage peut s’effectuer sous différentes formes», a ainsi déclaré le ministre de la Défense, Ryamizard Ryacudu, qui voit d’un mauvaise oeil l’application ludique. De prime abord, Pokémon Go «a l’air mignon», mais «ce n’est tout simplement pas bien». L’armée va ainsi publier d’ici peu une injonction interdisant à l’ensemble du personnel militaire de jouer à Pokémon Go pendant les heures de service afin de protéger les sites placés sous haute sécurité.

Le Parisien.fr

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15