Accueil / ECONOMIE / Pôle urbain de Diamniadio- La ville nouvelle sous la menace des sols gonflants

Pôle urbain de Diamniadio- La ville nouvelle sous la menace des sols gonflants

Lors d’un  Symposium sur les sols gonflants à Dakar, les experts se sont penchés sur les divers dangers qui pèsent sur le futur du Pôle urbain de Diamniadio. La ville nouvelle risque d’être ensevelie par les sols gonflants.

L’énoncé des experts en géologie et en géophysique a fait l’effet d’une bombe. Et ce n’est pas à cause d’un bombardement que le Pôle urbain de Diamniadio pourrait disparaître, mais à cause de… son sol. Le professeur Ibrahima Khalil Cissé, président de l’Association des laboratoires et bureaux d’études géotechniques du Sénégal (Albeg) a identifié les risques sur ce projet du Pôle urbain de Diamniadio en mettant en avant la problématique des sols gonflants en terme de sécurité des constructions et de coût élevé des fondations.’’ ‘’La mauvaise qualité des sols dans la zone est connue de tous », a-t-il fait remarquer. SourceA. D’après le journal qui s’est ouvert à des ingénieurs, le sol de ladite zone est de l’argile gonflante. Et cela a été déjà été confirmé par les Bureaux d’études de sol qui interviennent dans cette partie de la région de Dakar. Tout récemment nos confrères de Source A se sont ouverts  à des ingénieurs qui leur ont fait comprendre que Diamniadio est traversé par une faille géologique, qui part de la zone du siège de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) jusqu’aux laboratoires de l’Ecole polytechnique de Thiès. Vu la nature du sol, la même source craint pour Diamniadio les effondrements notés dans le projet Sipres Cap des Biches. Pire encore, la ville se trouve dans un milieu de sédimentation maastrichtienne. Et, il faut, également, dire que ces promoteurs immobiliers pour contourner cela s’affairent à construire des immeubles (appartements) à la place des maisons individuelles (pavillonnaires). Espérons que ce symposium sera l’occasion pour les participants de proposer des  solutions sous forme de résolutions.

M BA

À voir aussi

Affaire huile « J’adore » et « Elita » : La contre-expertise de la Turquie

Les huiles «J’adore» et « Elita » seront bientôt de retour dans les grandes surfaces des supermarchés. …

Robin Gauter, Directeur financier d’Auchan: « Nous avons 1500 CDI »

Les commerçants du Sénégal et les autorités d’Auchan ont rencontré, ce mardi, le ministre du …