SOCIETE

POLITIQUE DE GESTION DES DÉCHETS SOLIDES Bamba Fall en phase avec l’État

  • Date: 14 décembre 2015

 Avec le tollé suscité par la suppression de l’Entente Cadak-Car et la désignation de l’Unité de coordination de la gestion des déchets solides (UCD) pour la gestion des ordures, l’État peut compter sur le soutien du maire socialiste de la Médina, Bamba Fall.

Le ministère de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire, à travers l’Ucg, a  lancé, hier,  à la Médina, une opération de salubrité dans le cadre du programme « And défar sunu gokh ». Cette opération entre dans le cadre « Programme prioritaire de propreté (3P) » qui vise à « accompagner les Collectivités locales dans l’amélioration du cadre de vie et la satisfaction de la demande sociale ». Il est prévu, durant une semaine, des activités de nettoiement et d’installation de poubelles, la plantation d’arbres et l’aménagement d’espaces publics, l’incitation à la pratique du sport. Sont notamment ciblés les marchés Tiléne, l’Église Saint-Laurent de Gibraltar, les établissements scolaires et sanitaires, les rues, le terrain Deggo, la Gueule Tapée, l’Avenue Blaise Diagne, le Boulevard centenaire, 6 jardins publics, 36 mosquées. Ce programme, selon le coordonateur de l’Ucg, Ibrahima Daigne, a pour objectif d’appuyer les Collectivités locales dans la propreté mais aussi, le développement de manière générale. « On l’a lancé à Kaolack et aujourd’hui nous sommes à la Médina ; après on aura d’autres Collectivités locales qu’on va appuyer dans ce processus. L’objectif c’est de faire une grande mobilisation sociale pour que toutes les parties prenantes puissent prendre en compte la question de la salubrité », a-t-il dit. À l’en croire, c’est vraiment l’esprit d’une initiative mais qui confirme surtout un partenariat public privé. « Aujourd’hui, c’est le partenariat entre la Sonatel et l’unité de coordination qui permet de mettre en œuvre ce projet. C’est ce partenariat public privé qui permet à des entreprises privées de pouvoir investir leurs responsabilités sociales de l’entreprise au profit de la propreté des localités », a indiqué Ibrahima Diagne qui a, par ailleurs, renseigné que d’autres activités sont prévues dans d’autres localités.  « On est dans une phase pilote pour 6 mois et qui concerne 8 Collectivités locales. Après cela, c’est un partenariat qui va aller au-delà des 6 mois pour pouvoir couvrir tout le territoire national », a-t-il dit.

Pour sa part, le maire de la commune de la Médina, Bamba Fall, a abondé dans le même sens que le coordonnateur de l’Ucg. Le maire a soutenu qu’ils sont en collaboration avec la Sonatel et le Programme national de la gestion des ordures qui ont pour objectif de soutenir quelques Collectivités locales  afin qu’elles se débarrassent de leurs ordures. « Exceptionnellement pour la Médina, on a opté de faire un peu d’assistance sociale. On a opté d’aider les mosquées, assister les écoles, les daaras afin qu’ils sentent que ces structures les aident à organiser des arbres de Noël pour les talibés et le cadre de vie au niveau des mosquées et des écoles puisse être amélioré », a dit l’édile de la Médina. Bamba Fall soutient qu’il est en phase avec l’État dans sa politique de gestion des déchets.

Cheikh Moussa SARR

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15