ACTUALITE

POLITIQUE- Les SMS de  Macky énervent Hawa Abdoul Bâ

  • Date: 25 mars 2016

Après le référendum, le président  de la République  a envoyé  des milliers de SMS aux Sénégalais, pour les féliciter de leur contribution au succès du scrutin.  Particulièrement à ses camarades de parti et  à ses collaborateurs. Mais ce n’est pas tout le monde qui semble apprécier.

Voici ce qu’en pense Awa Abdoul Bâ de l’Observatoire citoyen pour la défense des institutions (Ocdi).

« Un téléphone rentre dans le cadre stricto-sensu de la vie privée, et on ne peut pas se permettre, même en tant que président de la République, d’inonder les messageries de ses compatriotes intempestivement.
Les citoyens que nous sommes ne sont pas des sujets, il est temps que le président prenne en compte la dimension de la fonction présidentielle, qui n’est Ni plus Ni moins qu’un mandat reçu du peuple souverain.
Il est temps d’arrêter ces dérives qui, mine de rien, confortent le Président dans une dynamique catastrophique pour le respect des lois et des libertés.

Venons – en maintenant au droit. Aussi bien l’opérateur de téléphonie que le président de la République sont coupables d’infractions pour utilisation de données personnelles sans accord de tiers.
Pire, l’opérateur envoie un message texte, soi- disant émanant du président de la République.
De quel droit l’opérateur et le Président peuvent se prévaloir pour utiliser des données à caractère personnel de citoyens ?
Depuis un arrêt de la Cour de cassation, du 23 mai 2007, le SMS est une preuve recevable, au même titre que n’importe quel écrit.
Il peut donc être utilisé par son destinataire comme moyen de preuves du comportement fautif de son auteur. Je suggère donc que tous ceux qui ont reçu le SMS estent  en justice pour faire respecter leurs droits. Le Sénégal doit s’arrêter de s’illustrer dans la médiocrité et le non-respect de l’État de droit, trop c’est trop, quand celui qui incarne la clef de voûte de nos institutions ne respecte pas la loi, le danger est imminent pour la stabilité du pays », peste-t-elle.

 

Ce ne sont pas les autres milliers de destinataires qui vont penser de la sorte, évidemment.
Cébé

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15