Mbaye-Jacques-Diop

POLITIQUE Mbaye Jacques Diop de retour

Le dernier des mohicans fait son come back. Après une petite maladie qui l’avait un peu éloigné de la scène politique du Sénégal qu’il fréquente depuis les années 50, le vieux gourou politique de Rufisque signe son retour. Et comme toujours, avec ce qui lui tient le plus à cśur dans ce bas monde : la réussite de la manifestation annuelle des « Porteurs de pancartes ».

À cet effet, pour la session 2016, le bureau chargé de l’organisation de l’événement, après une réunion tenue à Yenne sous la directive de son président, a commencé à préparer la commémoration de la journée historique du 26 août 1958.

Si le 26 août 1958, demeure, en effet, une borne lumineuse dans notre longue marche pour l’émancipation, la commémoration de son anniversaire doit aussi nous rappeler que ladite conquête émancipatrice ne saurait être une fin en soin, qu’elle n’est qu’une étape dans notre aventure humaine.

Ainsi, poursuivant son travail de mémoire et de vulgarisation des idéaux qui ont été à la base de l’émancipation des peuples noirs colonisés, l’Association nationale ‘’ les Porteurs de pancartes’’ va délivrer, cette année, le Diplôme de compagnon des porteurs de pancartes et sentinelle des libertés démocratiques.
Ce sera l’occasion d’honorer neuf hommes et femmes et une organisation, dont les parcours et les comportements coïncident avec les idéaux défendus en 1958. Il s’agit de Aïda Mbodj, Penda Mbow, Hélène Tine, Aïssata Tall Sall, Aminata Touré, Cheikh Tidiane Gadio, Seydi Gassama, Mamoudou Ibra Kane, Mody Niang et le Mouvement Y’en marre.

En somme, des récipiendaires venant de tous les horizons, mais qui se sont distingués dans leurs domaines de compétence.

Cheikh Ba

Voir aussi

telechargement-7

ME AÏSSATA TALL SALL  “Le 25 janvier, on passera aux choses sérieuses ”

“Ce renvoi s’explique parce que nous appelons, dans notre jargon judiciaire et de procédure, la …