Accueil / POLITIQUE / Politique sociale Macky veut faire de 2018 son année sociale

Politique sociale Macky veut faire de 2018 son année sociale

En Conseil des ministres, le président Macky Sall  a annoncé sa décision de faire de l’exercice 2018, une année sociale dédiée aux jeunes, aux femmes, aux enfants, aux personnes âgées et celles vivant avec un handicap.

La meilleure défense restant l’attaque, le chef de l’Etat est passée à l’offensive. En Conseil des ministres, il a accéléré. Sur le fond. Macky Sall a annoncé sa décision de faire de l’exercice 2018, une année sociale dédiée aux jeunes, aux femmes, aux enfants, aux personnes âgées et celles vivant avec un handicap. Ainsi, le Chef de l’Etat a demandé à son Premier ministre de lui soumettre, dans les meilleurs délais, un programme d’urgence pour l’emploi et la promotion de l’entreprenariat rapide des jeunes, en veillant particulièrement au renforcement, dans le budget 2018, des dotations en faveur de l’emploi, et à l’intégration systématique de la dimension emploi et entreprenariat dans les politiques et programmes d’investissement à mettre en œuvre dans tous les départements ministériels. Il a exhorté Dionne et sa nouvelle équipe à prendre en compte l’impératif de la promotion des travaux à haute intensité de main d’œuvre, ainsi que de nouvelles modalités d’incitation pour l’insertion des diplômés de l’enseignement supérieur et des écoles de formation professionnelle dans les secteurs privé et parapublic. Tout autant, précise le chef de l’Etat, il convient de soutenir les expériences du secteur informel, par la réorganisation institutionnelle du dispositif d’accompagnement technique et de financement des auto-entrepreneurs et des PME/PMI, en veillant également à la rationalisation des fonds d’intervention pour le financement de l’entreprenariat des jeunes et des femmes. Ainsi Macky Sall a-t-il invité son nouveau Gouvernement à mettre à mettre en place, dans chaque commune, une Mission Locale pour l’Emploi et l’Entreprenariat des jeunes (MILE) chargée d’optimiser, à la base, les stratégies et outils de promotion de l’emploi.

Une Mission Locale pour l’Emploi et l’Entreprenariat des jeunes (MILE) dans chaque commune

A en croire le président Sall, ces missions devront faciliter le développement de l’entreprenariat des jeunes et veiller à la territorialisation des politiques de création d’emploi, à travers une plus grande proximité des services de l’emploi qui doivent davantage investir les banlieues, les zones rurales et urbaines.  Enfin, en vue de marquer un nouvel élan national pour l’emploi, le Chef de l’Etat demande au Premier ministre de tenir une rencontre d’échanges et de cadrage avec les responsables du Conseil national de la Jeunesse, ceux du mouvement Navétane et des associations de jeunes, d’organiser le forum national sur l’emploi, et de préparer le prochain conseil présidentiel sur l’emploi et l’entreprenariat des jeunes. Abordant les actions de promotion de l’entreprenariat féminin, le Président de la République informe les membres du  Conseil de la création, au sein de la Présidence de la République, de la Délégation générale pour l’Entreprenariat rapide, DER / FJ,  qui sera dotée d’une ligne de crédits importants, exclusivement dédiée aux femmes et aux jeunes, à travers notamment la mise en place de Bourses pour l’Entreprenariat Rapide (BER) qui seront octroyées selon des modalités assouplies. Par ailleurs, le Chef de l’Etat invite le Premier ministre à lui proposer un schéma de rationalisation et d’optimisation des différents outils et mécanismes d’amélioration de la condition féminine.  Ainsi, pour asseoir une meilleure coordination, plus de cohérence et d’efficacité dans les actions, le Président de la République rappelle au Premier ministre l’urgence de tenir des consultations régionales et un conseil interministériel sur l’entreprenariat féminin, de préparer un forum national sur l’entreprenariat et la promotion économique des femmes.

M. BA

À voir aussi

Moustapha Diémé sur les frustrations après remaniement « Les pressions et chantages sont inadmissibles »  

Le Réseau pour le Développement et la Liberté (RDL), s’est réuni sous la présidence de …

Khalifa Sall ne sera pas présent à la barre

C’est un pourvoi en cassation pour l’annulation de la procédure. Et selon Me El Mamadou …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *