Accueil / POLITIQUE / Politiques pour la jeunesse Macky pour une évaluation dynamique

Politiques pour la jeunesse Macky pour une évaluation dynamique

Le Président de la République, Macky Sall, insiste sur l’urgence, pour le Gouvernement, en rapport avec tous les acteurs sociaux impliqués, de procéder à une évaluation dynamique et systématique des politiques de jeunesse.
Macky l’a fait savoir lors du conseil des ministres tenu hier au palais de la République. Sur ce, il a demandé au Gouvernement de renforcer les moyens du Conseil national de la Jeunesse, afin de soutenir son rôle central dans le déploiement de la stratégie nationale d’encadrement et de promotion de la Jeunesse. Abordant le pilotage des stratégies d’encadrement de la jeunesse, le Président de la République a rappelé au Gouvernement l’impérieuse nécessité d’asseoir la mise en œuvre consensuelle d’une politique de jeunesse adaptée à la fois à nos valeurs culturelles et aux enjeux d’un monde ouvert et en perpétuelle mutation. « Le Chef de l’Etat a demandé au Gouvernement de faire de la prochaine Semaine nationale de la Jeunesse, prévue du 31 mars au 7 avril 2018, un moment intense de mobilisation et de réflexion sur l’avenir de la Jeunesse, dont les clés de succès restent fondamentalement : l’éducation, la formation, le civisme, le patriotisme et l’assurance d’une insertion socioprofessionnelle garantissant l’emploi décent, l’épanouissement individuel et le bien-être collectif », lit-on dans le communiqué du conseil des ministres.

Les acteurs du secteur de l’Education invités à cultiver le dialogue
S’agissant de l’apaisement consensuel du climat social en milieux scolaire et universitaire, la source soutient que le Président de la République a salué les accords conclus, sous l’égide du Premier Ministre, entre le Gouvernement et les syndicats d’enseignants, notamment du supérieur. A cet effet, il a rappelé qu’il attache du prix au respect scrupuleux des engagements à matérialiser, dans les meilleurs délais, selon le calendrier d’exécution fixé. En outre, ce dernier a demandé à tous les acteurs du secteur de l’Education de cultiver en permanence le dialogue, le sens des responsabilités en tenant compte des importants efforts consentis par le Gouvernement.

Zachari BADJI

À voir aussi

Karim alerte sur les faux collecteurs de parrains

Le Pds alerte sur les faux collecteurs de parrains. Les libéraux disent que le parti …

Présidentielle 2019: Ni le parrainage ni la caution n’ont été dissuasifs

De plus en plus de Sénégalais se prononcent d’une façon sérieuse sur leur intention de …