palais-de-justice

Ponction, fonds communs : le ministre des finances secoue la justice

Fini le délai de grâce, place à la lutte syndicale. Tous les éléments sont réunis pour une expression de ras- le bol des greffiers et autres auxiliaires du secteur concerné. Cala fait plus d’un an,  depuis l’expiration du préavis de grève déposé sur la table déposé sur la table du gouvernement par le syndicat des travailleurs de la justice. Depuis lors les membres de ce syndicat ont fait dans la sensibilisation et ont préféré préservé l’outil de travail qu’est la justice qui est la réputation d’être l’épine dorsale de l’Etat de droit. « Les travailleurs de la justice n’ont rien vu, aucune amélioration dans leurs conditions de travail et d’existence », tonne le Sutjust. La tension visible dans les juridictions depuis quelques jours est exacerbée par ce que les syndicalistes considèrent comme une irrégularité des heures supplémentaires. Mais les ponctions que le ministre des Finances exerce sur les salaires de beaucoup de travailleur, en guise d’ordre de recette, ravive la tension. Selon l’argentier de l’Etat, c’est pour récupérer un trop- perçu résultant d’une erreur que le ministre avait commis, il ya de cela deux mois en octroyant à ces agents une indemnité de logement allant de 100 à 200 francs. Une erreur informatique du logiciel des services du ministre en question qui a fait que 40000 voire 50000 francs sont coupés des petits des greffiers et autres. « Certains travailleurs ont pris des engagements auprès des banques. Ils se retrouvent avec ces ponctions avec des comptes et soldes négatives » dénonce le syndicat. De son coté, le ministère des finances sert une autre version pour justifier les ponctions. Mais cette situation n’est pas sans conséquence sur le corps du greffe car favorisant en partie la désertion en milieu judiciaire. L’autre raison de la colère des travailleurs de la justice est liée au problème du fonds communs qui a libre cours depuis le passage d’Aminata Touré à la chancellerie. Ainsi pour se faire entendre les greffiers feront face à l presse au Palais de justice de Dakar demain.

Source Wal Fadjri

Voir aussi

telechargement-3

DONNÉES INFORMATIQUES AFRICAINES La Sonatel lance un « DATACENTER »

La Société nationale des télécommunications (SONATEL) est en train de finaliser les travaux de construction …