30 octobre, 2014
Accueil » ECONOMIE » Pont du commerce extérieur Turquie Afrique 2 : Prospections pour une coopération plus approfondie

Pont du commerce extérieur Turquie Afrique 2 : Prospections pour une coopération plus approfondie

La seconde édition du programme de « Pont du commerce extérieur Turquie Afrique 2 » aura lieu cette année au Palais des congrès et expositions de Lufti à Istanbul du 16 au 18 mai. Plusieurs centaines d’opérateurs économiques en provenance d’environ 43 pays africains y sont attendus pour un développement du commerce et les affaires entre la Turquie et l’Afrique.

Le président du Conseil d’Administration de la confédération des Hommes d’Affaires et industriels turcs (TUSKON) Rizanur Méral initiateur de cette importante activité économique a estimé que la première édition tenue l’année dernière a « dépassé toutes les attentes » avec la présence d’une soixantaine de ministres et responsables africains et plus de cinq cents hommes d’affaires et opérateurs économiques de divers secteurs d’activités. Ces rencontres qui permettent d’évaluer le potentiel commun de la Turquie et de l’Afrique et de fonder de nouvelles opportunités commerciales ont généré un volume commercial de près de 200 millions de dollars américains et ouvert des perspectives de près de deux milliards de dollars a t-il indiqué. Elles ont aussi permis de drainer des investissements dans des pays comme le Malawi, l’Afrique du Sud ou le Mozambique.

Pendant trois jours investisseurs, opérateurs économiques et financiers se rencontreront pour parler affaires, possibilités de commerce, de quête ou de développement de marché ou d’activités, d’investissement, de financement ou de joint-ventures.

Au-delà de TUSKON, le conseiller commercial de l’ambassade de Turquie à Dakar Mehmet Bozkurt a évoqué la coopération bilatérale et rappelé la première session de la commission mixte de commerce et de coopération économique et technique entre le Sénégal et la Turquie pour souligner la nécessité de développer les relations entre les deux pays.

Il a évoqué la volonté exprimée par les autorités turques de signer un accord de libre-échange avec les pays africains, un accord de promotion et de protection réciproque des investissements et un autre pour éviter la double imposition. Par ailleurs la Turquie a exprimé entre autres axes de coopération sa disponibilité à soutenir activement au plan agricole le plan REVA, d’offrir plus de bourses d’études supérieures, d’encourager la coopération entre les agences de presse et les télévisions publiques turque et sénégalaise à travers l’assistance technique et les échanges de programmes.