ACTUALITE

Portrait de quelques grandes figures de la Mouridiya

  • Date: 29 novembre 2015

À l’occasion du Magal de Touba 2015, votre quotidien préféré vous dresse le portrait de quelques grandes figures de la mouridiya

Mbaye Sarr (Senecartours)

SENECARTOURS est née d’une idée de Monsieur Mbaye Sarr, actuel Pdg de la structure. M. Mbaye Sarr, un talibé mouride convaincu, est originaire de Ngeune Sarr, un village situé à 10 km de Louga sur la route de Saint-Louis. En 1968, Monsieur Sarr commence son apprentissage à Saint-Louis. En 1977, il s’installe à Dakar et exerce le métier de chauffeur particulier. En 1978, il immigre en Côte d’Ivoire et travaille dans une compagnie de taxi comme chauffeur. Deux ans après, il revient à Dakar et achète un taxi avec ses propres fonds qu’il conduira pendant 7 ans. Sa zone de chalandise était les hôtels et l’aéroport de Dakar où les touristes louaient ses services pendant un ou plusieurs jours. Quelque temps après, il se rendra compte que la location de véhicules était plus rentable que le taxi et décida de créer sa propre boite. Ainsi, est née en 1987 sur fonds propres une société du nom de « SARR et FRÈRE » avec une agence à Carnot. À l’époque, le capital était de 1 000 000 F Cfa. En 1994, la société change de nom et devient SENECARTOURS (SÉNÉGALAISE DES CARS TOURISTIQUES).

Abdou Lahad Ka (Touba Matériaux)

Il est à la tête d’une des communes les plus prospères mais aussi les plus influentes du Sénégal. Il, c’est Abdou Lahat Ka. Agé de 62 ans, le natif de Baity Dia aura connu un parcours atypique. Autodidacte, Lat Ka comme le surnomment affectueusement ses intimes, a dès le jeune âge, après les études coraniques (1965-1970), embrassé le métier de commerçant (de 1980 à 1986) grossiste en alimentation générale dans les villes de Touba et Mbacké). Son métier lui a permis de sillonner toute la sous-région ouest-africaine de 1986 à 1993, l’Asie du Sud-Est et l’Europe à partir de 1993, on peut citer entre autres la Thaïlande, Singapore, la Malaisie, la Chine et l’Inde en plus des pays du golf persique (Emirats Arabes Unies ; Bahreïn, Qatar), avant de se fixer définitivement à Touba d’où il installa un commerce général. Mais c’est en 2003, qu’il se lança dans l’activité du BTP avec la création des Établissements « Touba Matériaux » avec un capital de un million (1 000 000) de francs Cfa. Secteur dans lequel, il est devenu une référence avec la réalisation du siège de la commune de Touba, les centres de santé de Oumoulkhoura, Ndame al azar, Darou Rahmane, Ndoka, l’hôtel communautaire de Khelcom, l’hôpital de Kanel(Région de Matam), les Recettes et Perception Municipale (RPM) de Saint-Louis, etc. En plus de ses activités d’entrepreneur, Monsieur Ka est un des grands agropasteurs de la région de Diourbel, disposant d’un domaine ou l’on pratique un système intégré agriculture et élevage. Par ailleurs, Monsieur Abdoulahat Ka, Directeur général de « Touba Matériaux » de par son dévouement et son abnégation dans le travail comme tout disciple mouride, occupe différentes fonctions aussi bien élective que socioprofessionnelle.

Mbagnick Diop (Meds)

Pour parler du patron de Promo Consulting et du groupe Rewmi, et par ailleurs authentique talibé de Bamba, nous reprenons ce portrait de l’OBS du 05 novembre 2014 : « Si l’on devait le comparer à du bon vin, il serait sans doute un grand cru. Mbagnick Diop, président du Mouvement des entreprises du Sénégal (Mdes), initiateur des « Cauris d’or », est ainsi. À 54 ans, c’est un homme de réseau et d’influence, irréductible dans le monde des affaires, particulièrement de la Communication… Sourire lustré, mine affable, il accueille avec de grands gestes, avec d’énergiques poignées de main amicales. Pour un peu, on se laisserait choir sur les canapés moelleux de son bureau XXL. L’odeur exaltant du café-crème, servi avec délicatesse par l’une de ses employées, abrège notre halte bien méritée. Avant de pénétrer dans les locaux de Promo Consulting, il faut d’abord braver la chaleur d’étuve qui plombe la capitale par cet après-midi de Toussaint (fête des morts). Au premier étage de l’immeuble estampillé « Seydi Djamil » de la VDN, une « tour de verre », cèle les strates d’un empire en pleine expansion. Celui de l’irréductible Mbagnick Diop. Ce philanthrope qui s’est construit à bout de cœur à l’ouvrage, d’aspirations ».

Pape Diop 

Pape Diop est né à Dakar en 1954. Il est d’origine  léboue, une filiation qu’il revendique volontiers, tout comme son appartenance à la communauté mouride. Il a fait allégeance à Serigne Abdou Kahdre Mbacké en 1973. Après l’élection du Président  Abdoulaye Wade » Abdoulaye Wade en 2000, il parvient à gagner la ville de Dakar à Mamadou Diop lors des municipales de 2002. Successeur de l’éphémère Youssou Diagne, il préside l’Assemblée nationale de  2002 à 2007, Macky Sall lui succède le 20 juin 2007.
Le 3 octobre, Pape Diop est élu président du Sénat, en obtenant 99 voix sur 100 sénateurs.
Avant l’alternance de 2000, il avait ses activités économiques notamment dans le domaine de l’halieutique et de l’immobilier.
Aujourd’hui, à la tête de son parti Bokk Gis Gis, il est candidat à la prochaine élection présidentielle.

Rewmi Quotidien

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15