Accueil / ECONOMIE / Pose de la première pierre du futur port minéralier de Sendou-Bargny Le Ministre Oumar Gueye rassure les populations

Pose de la première pierre du futur port minéralier de Sendou-Bargny Le Ministre Oumar Gueye rassure les populations

Après les destructions de certaines maisons de Sendou qui avaient entrainé des mécontentements et une marche des populations, le Ministre de la pêche et de l’Economie Maritime s’était rendu hier à Sendou pour désamorcer la bombe et surtout annoncer les mesures prises par le Gouvernement pour reloger les affectés.

Les travaux du Port minéralier de Bargny vont bientôt démarrer. La pose de la première pierre aura lieu durant ce mois de Novembre. L’annonce a été faite hier par le Ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye, lors de l’audience populaire accordée à la population locale, au sein de la place publique du village lébou. Accompagné du Gouverneur de la région de Dakar, Mohamed Fall, et du Préfet du département de Rufisque, Baye Oumy Gueye, le Ministre a pendant plus de trois tours d’horloge échangé avec les populations. Un échange fructueux, parfois passionné, mais toujours dans la sérénité, qui a permis de dissiper beaucoup d’inquiétudes et de répondre à de nombreuses interrogations de la population. Surtout provenant d’une rumeur persistante faisant état de la destruction d’autres maisons, mais surtout de la disparition de la carte du village du Sendou. Les réponses nettes et franches apportées par le Ministre Oumar Gueye ont cependant permis de désamorcer la colère de certains segments de la population. Certes, a reconnu le Ministre, il y aura des déguerpissements pour la mise en œuvre de cet important projet mais, a-t-il affirmé : « tous les impactés seront compensés par des maisons clé en main avant toute destruction, des maisons offertes par le gouvernement sénégalais. Ce qui a entrainé une salve d’applaudissements de la part des populations. Et mieux, a poursuivi le Ministre, « une école, un CEM et un poste de santé ultra moderne seront construits à côté de ce Port ». Parlant justement de ce port, le Ministre Oumar Guèye a aussi affirmé qu’au-delà de son apport en emplois, « le Port minéralier de Bargny permettra de prendre en charge le trafic des produits miniers et pétroliers. Il a pour but de contribuer à la réduction du trafic vers le Port autonome de Dakar et conséquemment ».

Un Projet de 700 millions de dollars

Le futur port, appelé « Port Minéralier de Bargny », sera localisé à Sendou situé à 32 km du Port autonome de Dakar, une zone économique spéciale. Initié par l’Etat du Sénégal, le projet date de 2015. Ce port devra également permettre de réduire le temps de chargement et de déchargement des matières premières : phosphate de Thiès et de Taïba, futures mines du Sénégal oriental et des phosphates de Matam, les produits pétroliers à l’extérieur des jetées du port de Dakar.

Le projet qui inclut la construction d’une ligne de chemin de fer de 750 km pour le transport de minerais de fer du Sénégal oriental vert le port de Bargny, devrait également contribuer « d’une façon directe comme indirecte, à participer à la réduction de la pauvreté au Sénégal ». La création de milliers d’emplois est prévue. Mais il va falloir mobiliser plus d’investisseurs pour réunir la somme de 700 millions de dollars nécessaire pour sa réalisation.

Après avoir étudié plusieurs sites, le choix a été porté, au début des années 80, sur Bargny-Sendou. L’emprise terrestre du port est de 483 ha. Les installations portuaires comprennent le volet terrestre (déchargements des wagons, les aires de manutention et de stockage, etc.), et le volet maritime (la passerelle longue de 4,5 km, l’appontement et le chargeur de navires, etc.) Le port est prévu pour recevoir des navires calant jusqu’a 350 000TPL avec une profondeur de -22m. Le chef de l’Etat Macky Sall est ainsi attendu dans les jours qui viennent pour lancer officiellement le début des travaux.

Djiby GUISSE

À voir aussi

Développement économique du Sénégal La jeunesse, une opportunité à saisir

La main d’œuvre jeune, âgée de 15 à 34 ans, va continuer de croitre au  …

Exécution des projets et programmes du Pse Le taux moyen compris entre 68% et 70% dans les régions

La  Plateforme des acteurs non étatique a publié, hier à Dakar, son rapport d’évaluation citoyenne …