30 octobre, 2014
Accueil » SOCIETE » POUR AVOIR AGRESSE LE JOURNALISTE BOCAR DIENG Sitor Ndour en prison pour six mois ferme
POUR AVOIR AGRESSE LE JOURNALISTE BOCAR DIENG Sitor Ndour en prison pour six mois ferme

POUR AVOIR AGRESSE LE JOURNALISTE BOCAR DIENG Sitor Ndour en prison pour six mois ferme

L’ex-Dg du Coud a reçu, hier, un ticket de séjour carcéral, pour une durée de six mois. C’était au tribunal départemental de Fatick. Pour coups et blessures volontaires sur le journaliste Bocar Dieng, il payera aussi une amende de 3 millions au plaignant. Il a été, au même titre que son garde du corps, relaxé du délit de destruction de biens immobiliers appartenant à autrui.
Le procès de Sitor Ndour qui l’opposait au journaliste Bocar Dieng, correspondant du groupe Walfadjri à Fatick, a connu son épilogue. Le Tribunal départemental de la région du Sine a infligé la peine de six mois de prison ferme et une amende de trois millions, en guise de dommages et intérêts, à Sitor Ndour, leader du parti Énergie libérale. Il a été reconnu coupable de coups et blessures volontaires ayant entraîné une interruption temporaire de travail de 18 jours, au préjudice du plaignant, correspondant du Groupe Walfadjri, au moment des faits. Sitor Ndour sera, toutefois, relaxé, du délit de destruction de biens immobiliers appartenant à autrui, de même qu’Henri Sarr.

Le frère libéral de Wade devait passer sa première nuit en prison, hier. En effet, après le verdict, le président du tribunal, Bara Cissé, a demandé à ce qu’il soit conduit à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Fatick. Si la défense n’interjette pas appel, il va passer six long mois en prison. Pour rappel, le journaliste Bocar Dieng avait accusé, dans un article de Walfadjri, Sitor Ndour d’avoir convoyé des étudiants haïtiens à Fatick, pour voter et réélire le président Wade. C’est ainsi, affirmait-il, que Sitor Ndour et sa bande avaient infiltré son domicile, se sont attaqués à lui et à son matériel de travail.

Yandé DIOP

REWMI QUOTIDIEN