Accueil / ACTUALITES / Pour avoir perdu 3 000 dollars lors du périple australien des ‘LIONS’ : Songo Matar Ndiaye sommé de rembourser

Pour avoir perdu 3 000 dollars lors du périple australien des ‘LIONS’ : Songo Matar Ndiaye sommé de rembourser

Le Comité directeur en conclave, samedi dernier, en abordant la situation financière, a examiné le problème concernant le président de la Commission centrale des finances de la Fédération, Songo Matar Ndiaye, qui dit avoir perdu 3 000 dollars, lors du déplacement de l’équipe nationale entre son camp d’entraînement du Malawi et Maputo au Mozambique. ‘Songo dit avoir perdu son traulet où il y avait de l’argent’, confie le premier vice-président de la Fédération, Momar Ndiaye.

Source : Walfadjri
Et d’ajouter : ‘La décision du Cd est que c’est de l’argent de la Fédération sénégalaise de football, qui lui a été remis par le trésorier général. Il a l’obligation de rembourser cet argent au trésorier général de la Fédération’. Le Comité directeur a donné mandat au trésorier général de la Fédération de veiller au remboursement de ces 3 000 dollars, c’est la somme qui a été annoncée à la réunion du Cd, et non 5 000 dollars comme annoncé par nos confrères du journal Le Populaire. Toutefois, il n’y a pas de date limite fixée à Songo Matar Ndiaye, pour le remboursement de cet argent. ‘Le Comité directeur n’a pas décidé de prendre une sanction ou de poursuivre Songo Matar Ndiaye. Les instructions ont été données pour que le trésorier général puisse rendre compte, dès que le règlement sera effectué’, dit le porte-parole du jour.

S’agissant des fameux fumeurs de ‘chanvre indien’ dans la ‘Tanière’ dont a fait état la presse, notre interlocuteur dira tout simplement que ‘le Comité directeur travaille sur la base des dossiers soumis au Cd. Cette question n’a pas fait l’objet d’un examen à cette réunion du comité directeur’. Momar Ndiaye justifie cela par le fait qu’il n’y a pas eu d’informations sur la question. ‘Ce n’est pas à partir d’un article de presse que le comité directeur doit se saisir de la question, s’il n’y a pas d’éléments d’appréciation’, dit-il.


À voir aussi

Exploitation sexuelle en milieu scolaire: Sexe contre bonnes notes

Human Rights Watch a présenté, hier à Dakar, son rapport «Ce n’est pas normal : …

Contrat d’affermage: La Sde zappée, Suez retenu

L’État du Sénégal a décidé de renouveler le contrat d’affermage relatif à la gestion de …