POUR DIRIGER  SON NOUVEAU RESTAURANT La société « Petit Prince »  … cherche libanaise ou  métisse

Comme quoi des gouts et des couleurs…Comme quoi des motivations obscures, ou qui nous échappent…Qu’est-ce qui, depuis une dizaine de jours,  motive la société « Petit Prince » à courir Dakar, à la recherche stricte de métisses ou de femmes libanaises pour diriger son nouveau restaurant ?

Mystère et boule gomme. Mais si ce n’est pas au moins  du racisme (délit sévèrement puni par la législation du travail), cela lui ressemble. À moins que ce ne soit de la « discrimination positive » dans un pays de nègres, puisque  la mode internationale  inciterait  à privilégier les « plus fortes » minorités, d’entre les minorités.

Mais faites-vous vous-mêmes votre idée, en lisant l’annonce :

Annonce 

Groupe Petit Prince cherche une gérante pour son nouveau restaurant. Qu’elle soit compétence, libanaise ou métisse, qu’elle ait de la performance et qu’elle ait déjà travaillé dans ce domaine. Envoyez CV et photo. Référence ….. Tel 33  823….

Soumissionnaire :

Bonjour. Je suis Patricia Moreira.  Sénégalo-portugaise. 32 ans. Célibataire, sans enfants et 7 ans  d’expérience dans le métier de gestion de restaurant en France.

J’ai postulé à votre annonce. J’espère que ma candidature attirera votre attention.

Annonce :

Passez à l’agence, demain, à 10 heures, au numéro …Rue Félix Faure.

Soumissionnaire

Merci. Je demande après qui ? Quel est le nom de la société ?

Annonce

Petit Prince. Demandez après madame…

Ce que notre compatriote fit, avec des résultats époustouflants. Mais depuis quand exige ton des peaux blanches pour diriger de simples restos alors que des cadres bien formés assaillent les rues ?

Cébé

Voir aussi

PLUS DE 500 REFUGIES GAMBIENS A BIGNONA

À mesure que se rapproche la date de l’investiture du président gambien élu, Adama Barrow, …