Accueil / ACTUALITES / Pour fuir son personnel payé entre 500 000 et 1 000 000 : Idy préfère prolonger son séjour à Paris

Pour fuir son personnel payé entre 500 000 et 1 000 000 : Idy préfère prolonger son séjour à Paris

Les langues commencent à se délier dans l’entourage du président de Rewmi- Idrissa Seck- sur les raisons de son séjour prolongé dans le pays de Nicolas Sarkozy. Selon des sources proches de ce parti, il portait sur ses frêles épaules des charges sociales et politiques énormes. Et que s’il n’avait pas pris du recul, cela risquait de l’étrangler. Il a préféré s’éloigner pour un bon moment des demandes sociale et politique de son parti. Et c’est Mbaye Coulibaly membre de cabinet qui assurait l’intendance.

Source : L’Observateur
Idrissa Seck, à en croire des sources proches de son parti, mettait la main à la poche pour gérer son «personnel politique». Il assurait un salaire de 500 000 à 1 000 000 Francs à certains responsables du parti et gérait de manière quotidienne la clientèle politique de Rewmi. D’autres sources bien informées sur tout ce qui se trame dans le parti d’Idrissa Seck confirment : «Effectivement, dans le groupe ce n’était pas un secret entre nous que certains responsables du parti recevaient de l’argent à la fin de chaque mois. Je ne sais pas ce que chacun recevait exactement, mais il y en avait certains qui touchaient jusqu’à 1 000 000 Francs». Joint au téléphone, une autre source a indiqué que dans Rewmi, il y a beaucoup de gens qui sont avec Idrissa Seck pour de l’argent. Ils attendaient la cagnotte après l’élection présidentielle. Mais compte tenu de la nouvelle donne, ils n’y sont plus par conviction. Pour elle, ce n’est pas pour rien que le président de Rewmi ne veuille rentrer de sitôt. Il est fatigué par la gestion de la clientèle et du personnel politique qui lui coûtent très chers. Donc, à un moment donné, il fallait qu’il prenne le large pour s’éloigner un peu des multiples sollicitations. Joint également au téléphone, Mbaye Coulibaly membre du cabinet du président de Rewmi a indiqué qu’il n’a géré aucune question d’intendance dans le sens de payer un salaire à qui que ce soit. Et d’ajouter qu’il n’était même pas au courant qu’on payait des salaires à des gens dans le parti. D’ailleurs il ne joue aucun rôle dans le parti et c’est plutôt ceux qui sont dans le secrétariat politique qui peuvent répondre à ces questions. Joint au téléphone le porte-parole de Rewmi, Oumar Sarr, a indiqué que tout ce qu’on raconte à ce sujet est archi-faux. Il n’y a pas une seule virgule de vraie dans les informations. Personne n’a reçu d’argent d’Idrissa Seck. Ils sont avec le président de Rewmi par conviction et non pour un intérêt quelconque.


À voir aussi

Trafic d’êtres humains: Une dame tombe à l’AIBD

Une dame a été arrêtée en salle d’embarquement à l’aéroport international Blaise Diagne, alors qu’elle …

GO: Abou lave ABC plus propre

D’habitude, c’est le contraire qui se voyait. Quand un membre du parti déconnait, c’était les …