Accueil / ECONOMIE / Pour l’éffectivité de la baisse des prix : Les syndicalistes maintiennent la pression

Pour l’éffectivité de la baisse des prix : Les syndicalistes maintiennent la pression

L’Intersyndicale des centrales a exigé, face à la presse ce matin, l’effectivité de la baisse des denrées de première nécessité, la fin des délestages intempestifs ou encore le respect des libertés syndicales. Elle n’exclue pas de faire jonction avec d’autres mouvements sociaux pour se faire entendre.

Source : Le Matin
Selon le coordonnateur de l’Intersyndicale des centrales, Mamadou Diouf, ils ont défini depuis vendredi dernier une feuille de route pour « élever la voix des travailleurs face à la dégradation des conditions de vie ». Reçus hier par le Premier ministre Hadjibou Soumaré, en présence d’autres membres du gouvernement, Mamadou Diouf et Cie disent que le chef du gouvernement leur a donné des assurances et « montré les mécanismes par lesquels il comptait faire baisser les prix de certaines denrées de première nécessité ».

Toutefois, le coordonnateur de l’Intersyndicale des centrales syndicale poursuit : « Mais nous continuons à rester mobilisés et vigilants, parce que nous pensons qu’effectivement, la baisse des prix des denrées de première nécessité est une exigence, les conditions de vie des Sénégalais s’étant beaucoup dégradées, surtout ces derniers mois. Il est donc important que les mécanismes proposés par le gouvernement pour faire baisser les prix ne servent pas à accroître les marges bénéficiaires de certaines personnes, mais qu’ils se répercutent sur les populations ». Mamadou Diouf d’ajouter : « Nous restons également vigilants en exigeant une cessation des délestages intempestifs qui gênent la vie des entreprises, qui gênent la vie des ménages. Nous sommes également pour la condamnation ferme de la répression policière et pour le respect des libertés syndicales. Nous voulons également que l’emploi soit garanti par la relance des activités industrielles.

Il va de soi maintenant que nous engagerons des batailles et toute institution, toute organisation, toute catégorie sociale qui se retrouve dans cette bataille sera la bienvenue. Ce qui importe pour nous, c’est d’élargir la base de pression. Parce qu’aujourd’hui encore une fois, le prix du riz, du pain, de l’huile, du sucre intéresse toutes les Sénégalaises et tous les Sénégalais ».


À voir aussi

Export et Tic: Une opportunité pour les PME sénégalaises

Le Centre du Commerce International, en partenariat avec l’Agence sénégalaise de promotion des exportations (ASEPEX) …

Concurrence: Un moyen pour pousser La Poste à l’innovation

A l’instar du monde entier, le  Sénégal a célébré la journée mondiale de la poste. …