Accueil / ACTUALITES / POUR LE CHEF DE CABINET DE KARIM WADE Idrissa Seck et Madiambal Diagne sont derrière le lynchage médiatique contre Karim

POUR LE CHEF DE CABINET DE KARIM WADE Idrissa Seck et Madiambal Diagne sont derrière le lynchage médiatique contre Karim

Pour le Chef de cabinet de Karim Wade, ministre de la Coopération internationale, des Infrastructures, des Transports aériens et de l’Energie, les principaux auteurs de la semaine folle que vient de vivre Karim avec des révélations tous azimuts sont Idrissa Seck, ancien Premier ministre et Madiambal Daigne, administrateur du groupe Avenir communication et éditeur du journal «Le Quotidien»
Le journal du groupe Avenir communication avait donc «pêché» gros en rapportant un câble de Wiki Leaks, dans lequel il était dit que le fils de Wade avait été arrêté à Rabat avec de la drogue puis relâché, suite a l’intervention de Mohamed 6. Une autre révélation, dans leur édition d’hier, faisait même état, après le démenti de Karim Wade, d’une sortie de l’ambassadeur Lewis Lukens confirmant l’information. .Une «fausse nouvelle» démentie par les services de communication de l’ambassade. Bachir Diawara, le Directeur de cabinet de Karim, se prononçant sur ce sujet, affirme que cette révélation concernant M. Wade est le fait de personnes qui cherchent, chaque jour, à nuire à sa réputation. Aussi, réfute-t-il l’info, notant que Karim n’a jamais été arrêté au Maroc en possession de drogue. «Et, d’ailleurs, pour quelqu’un qui ne fume même pas de cigarette, comment pourrait-on, vu sa personnalité, son intégrité, sa piété, sa générosité et son amour pour sa nation, lui reprocher ces pratiques», se désole-t-il. Revenant sur les auteurs de l’article, il note: «Wiki Leaks, ce fourre-tout, se veut la terreur des gouvernements du monde et une certaine presse comme le quotidien de Madiambal Diagne en profite pour raconter des contre-vérités sur le fils du Président. Nous avons déjà déposé une plainte contre ce «patron» de presse sénégalais qui relaie sciemment une information dépourvue de rigueur scientifique. D’ailleurs, nous allons diligenter une enquête déontologique et éthique sur la personne de Madiambal Diagne».

«Idrissa Seck, un mythomane, Bourgi un cancer»

Concernant les allégations de Bourgi sur les 500 millions remis par Karim Wade à Villepin, pour la candidature de Chirac, le chef de cabinet de dire de Bourgi qui travaillait pour le compte d’Idy qu’il est un véritable cancer pour la diplomatie franco-sénégalaise. «Aujourd’hui, il est à l’étroit. Il fait partie de la vermine. On ne doit pas croire ce menteur doublé d’un farfelu», avertit-il. Au sujet de Idy décrit comme ami de Bourgi, M. Diawara, qu’il est un «mythomane» qui s’est distingué par une réelle opacité dans la gestion des biens de la municipalité de Thiès. «Il n’est pas digne de confiance. C’est un imposteur, parce que mu toujours par des intérêts sordides», précise-t-il.

Bachir Diawara, faisant également dans le déballage, accusera l’opposition de se liguer avec des lobbyistes étrangers pour discréditer le régime de Wade.

Mamadou DIOUF


À voir aussi

ALA 2018: Mbagnick Diop, Guest-star de R-TV AFRICA à Washington

Le président du Meds était l’invité de RTV-AFRICA. Dans un entretien exclusif accordé à la …

Emigration: La conséquence dramatique des lamentables politiques occidentales

La semaine dernière, la famille Ndiaye qui habite dans la zone de Cayar, célébrait les …