téléchargement (7)

Pour le non payement d’une facture de 15 millions de FCfa La marie de Pikine est privée d’eau depuis plusieurs jours

 Pour faire leurs besoins, les employés de la mairie de Pikine sont désormais munis de bouteilles d’eau ou de sachets,  en attendant le retour normal des choses. Et pour cause, la mairie  est coupée d’eau depuis plusieurs jours. Le non payement des factures, qui s’élèvent à 15 millions de FCfa, est à l’origine de cette situation. Nos tentatives de joindre le premier magistrat de la ville pour l’interroger par rapport à cette affaire sont restées veines.

Il faut dire que le maire et son entourage sont dans de sales draps car le personnel, qui étale ses mauvaises conditions de travail, manifeste aujourd’hui sa colère. Pour un agent qui parle sous couvert de l’anonymat : « la mairie reste retirée de ses compteurs à cause des arriérées de factures qui s’élèvent à 15 millions de FCfa et que les factures ne sont pas payées depuis l’accession d’Abdoulaye Timbo à la tête de ce département. Ces arriérés de factures à la Sde, datent d’avant l’installation du maire, mais ce dernier n’a jusque-là pas posé des actes allant dans le sens de résoudre les difficultés que rencontre la ville et ses employés », nous dit-il.

La ville de Pikine est devenue un département à problèmes, sous l’ère Abdoulaye Timbo car il ne passe pas un mois sans enregistrer des revendications de la part des employés, des populations ou autres acteurs du département, qui reprochent quelque chose à l’actuel maire. Il y a moins d’un mois, les étudiants et élèves de Pikine avaient manifesté leur colère contre le maire, sans parler des sages, des femmes et des acteurs dans le secteur de l’Art , qui avaient tous réclamé son départ pour négligence de leurs préoccupations depuis qu’il a été porté à la tête de ce département. Pour certains, «Abdoulaye Timbo est indexé de favoritisme. Il recrute ses parents et proches au détriment des personnes qui sont compétentes pour exercer certains boulots. La distribution du sucre aux religieux avait été décriée de même que celle des moutons qui avaient été offerts aux familles démunies et qui n’ont pas été faits dans les règles de l’art. Force est de constater que le maire de la ville de Pikine est accusé d’avoir divisé l’Apr au sein de ce département par
ses camarades « Apéristes ».

Toujours est-il que pour une dame qui travaille à la mairie, « il y a un désordre total au sein de la ville. Le personnel fait ses besoins dans des magasins riverains de la zone. D’autres attendent jusqu’à leur retour à la maison. L’administration est une continuité. Le maire devrait d’abord s’occuper de cette situation depuis son installation avant de passer à autres choses », se désole la dame. Et un agent de sécurité de confirmer que : « pour leurs ablutions, les employés éprouvent beaucoup de difficultés à cause de la coupure de l’eau, enregistrée dans la mairie. Les toilettes sont en mauvais état. Le personnel était resté plusieurs mois sans salaire. Pis, les compteurs ont été retirés par la Sde à cause des factures salées et non payées pendant plusieurs mois », explique le vigile. Et pour faire le constat du mauvais état dans lequel la mairie se trouve actuellement, il faut descendre sur les lieux, puis rencontrer le personnel ou interroger les populations de ce département sur la gestion des affaires publiques de leur ville.

Sada MBODJ

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière

Rfi.fr- Le sculpteur Ousmane Sow, surnommé « l’Auguste Rodin du Sénégal », est mort ce …